Discussion:
[39-45] Jours de guerre - 14 mai - Rappel 14/05/2017
(trop ancien pour répondre)
Mara la Libertine
2017-05-14 17:41:35 UTC
Permalink
Raw Message
14 mai 1940 -

Front occidental. Pays-Bas. Rotterdam est victime d'une tragique
méprise. Les Allemands remettent un ultimatum au gouvernement
néerlandais, lui enjoignant de capituler sous peine de voir
anéantir la ville par la Luftwaffe.

Les Hollandais acceptent les conditions de leur capitulation,
mais ils ne peuvent empêcher la Luftwaffe de décoller
à l'heure dite.

L'ordre d'annulation du raid parvient bien à la plupart des escadrilles
de bombardement, mais certaines d'entre-elles ne le reçoivent pas
et poursuivent leur mission, malgré les efforts des Allemands
pour leur faire rebrousser chemin.

Rotterdam est bombardée à 13h30. C'est le centre et les quartiers
orientaux qui sont le plus touchés. Le nombre des victimes civiles
reste à ce jour indéterminé, approchant sans doute le millier
de morts. Plus de 3,000 blessés et 75,000 sans-abris.

Le commandement suprême des forces néerlandaises acceptent
les conditions allemandes et signera l'acte de capitulation
sans condition des Pays-Bas le lendemain matin.

La reine Willhelmine et son gouvernement se réfugient à Londres.

Belgique. 16h. Les blindés français, prêts à contre-attaquer
les Allemands qui ont percé la veille sur la Meuse, entre Dinant
et Sedan, reçoivent le contre-ordre de se disperser sur un front
de 20km.

La 9ème Armée française du général André Corap se replie
en désordre sur Rocroi.

Dans le secteur de la 6ème Armée allemande, le général Walter
von Reichenau reçoit l'ordre d'attaquer les positions ennemies
entre Louvain et Namur. L'offensive est prévue pour le lendemain
à l'aube.

Bataille de Gembloux. Le secteur Gembloux-Ernage est défendu
par le 4ème Corps français, avec la 1ère Division marocaine
et la 15ème Division d'infanterie motorisée.

La trouée de Gembloux ("The Gembloux Gap"), qui donne accès
à la vallée de la Sambre, est verrouillée par un millier d'hommes
du 1er Bataillon / 7ème Régiment de Tirailleurs Marocains (RTM)
et du 3ème Bataillon / 2ème RTM.

A l'aube, le XVI Korps motorisé de Hoepner, composé des 3ème
et 4ème Divisions panzers, déclenche son offensive prévue
contre les deux bataillons marocains.

Les deux divisions blindées allemandes totalisent 20,000 hommes
et 750 chars.

Martelés par les Ju-87, contre des forces blindées très supérieures
en nombre, les Marocains vont pourtant résister pendant deux jours
aux coups de massues des Allemands.

Les pertes sont terribles des deux côtés.

Dans la soirée du 15 mai, contre-attaqués par des blindés
de la 15ème Division d'infanterie motorisée, venue en renfort,
les Allemands devront arrêter les frais et se retirer.

La Wehrmacht subira là son premier échec de la guerre.

Mais malheureusement, le sacrifices des Marocains se révèlera
vain. En effet, débordée par ses flancs nord et sud, la 1ère
Armée française reçoit l'ordre d'abandonner ses positions
vers une nouvelle ligne de défense moins exposée.

Sur les 1,000 Tirailleurs engagés, seule une centaine d'entre-eux
s'en sortent vivant.

En France, cette victoire héroïque, bien qu'inutile, tombera
dans l'oubli, elle ne figure même pas dans les manuels ou livres
d'histoire sur la Seconde Guerre mondiale. Les Belges, eux,
n'ont pas oublié ce sacrifice des Tirailleurs marocains.

Entre Dinant et Sedan, les Allemands ont maintenant ouvert
une brêche de 80km de large.

France. Pendant toute la journée, environ 200 bombardiers alliés
vont s'acharner, sans résultat, sur les ponts du génie allemand
que le général Heinz Guderian a fait construire sur la Meuse,
de part et d'autre de Sedan, et vers lesquels afluent des dizaines
de milliers de véhicules et des renforts allemands. Des 85 avions
alliés abattus par la FlaK, 35 sont de la Royal Air Force.

A Sedan, la contre-attaque de la 3ème DCR échoue lamentablement.
En moins d'une heure, la division cuirassée perd 80% de ses blindés
du fait des bombardiers en piquée Ju-87 Stuka.

Dans l'après-midi, Guderian concentre sur la rive gauche de la Meuse
la quasi-totalité de son 19ème Panzerkorps.


14 mai 1941 -

Malte. Des avions italiens et allemands bombardent les aérodromes
et bases navales britanniques de l'île.

Depuis le 16 janvier, jour de la première attaque sérieuse contre
le porte-avions Illustrious, que les habitants de l'île ont surnommé
par dérision "Illustrious Blitz", les chasseurs britannique ont abattus
62 avions allemands et 15 italiens. De leur côté, les Britanniques
ont perdu 32 Hurricane en combats aériens, et presque autant au sol.

Dossier politique.

France. A Paris, la police française arrête plus d'un millier de Juifs
étrangers, qui seront déportés dans les camps de concentration
en Allemagne et en Pologne.


14 mai 1942 -

Extrême-Orient. Birmanie. Les troupes britanniques qui se replient
de Birmanie atteignent Tammu, en Assam.

Pacifique Sud-Ouest. Australie. Une nouvelle unité américaine,
la 32ème Division d'infanterie, arrive tout droit des Etats-Unis.
Après l'anéantissement de l'armée américaine aux Philippines,
ce sont les premières troupes fraîches dans le Pacifique Sud-Ouest
destinées au général Douglas MacArthur.


14 mai 1943 -

Allemagne. 136 B-17 Flying Fortress et 21 B-24 Liberator de la 8th
Air Force US bombardent la base de sous-marins et la base navale
allemandes de Kiel.

Belgique. 42 B-17, escortés par 118 P-47 Thunderbolt, visent l'usine
Ford d'Anvers. 39 B-17 s'en prennent à l'aérodrome de Courtrai.

Pacifique Nord. Iles Aléoutiennes. Attu. Les positions des envahisseurs
et des défenseurs restent en gros identiques. Les efforts américains
pour s'emparer du col Jarmin échouent.

Les conditions météorologiques gênent toujours l'activité aérienne,
mais l'artillerie navale bombarde violemment les positions japonaises.

Pacifique Sud-Ouest. Iles Salomons. Nouvelle-Bretagne. Des B-17
et B-24 de la 5th Air Force US pilonnent la base navale japonaise
de Rabaul.


14 mai 1944 -

Front italien. Dans le secteur de la 8ème Armée britannique, la 78ème
Division d'infanterie (XIII Corps britannique), traversant le Rapido
à proximité de Sant'Angelo en Theodice, établit puis renforce
une tête de pont au-delà du cours d'eau.

Dans le secteur de la 5ème Armée américaine, la 4ème Division
marocaine de montagne du général Guillaume (CEFI) attaque
en direction du mont Petrella, dans la chaine de l'Aurunci.

700 B-17 Flying Fortress et B-24 Liberator de la 15th Air Force US
effectuent plusieurs raids sur des objectifs industriels et des noeuds
de communications. Les B-17 s'en prennent aux centres de triage
ferroviaires de Mantoue et de Ferrara. Les B-24 visent les centres
ferroviaires de Piacenza et de Reggio Emilia.

Pacifique Sud-Ouest. Iles Salomons. Nouvelle-Guinée. Les Américains
évacuent par mer leurs troupes que les Japonais ont réussi à isoler
sur certaines positions.

Nouvelle-Bretagne. Les Japonais, qui pendant si longtemps ont empêché
l'élargissement de la tête de pont américaine, se replient sur leur base
aéronavale de Rabaul. 5,000 hommes de la 65ème Brigade japonaise
ont été tués, 500 autres faits prisonniers, chiffre énorme selon
les critères et le code d'honneur militaires japonais.


14 mai 1945 -

Front soviétique. Secteur Nord. Prusse-Orientale. A midi, les derniers
survivants du groupe Ostpreussen se rendent à la 3ème Armée
soviétique du 2ème Front de Biélorussie (Rokossovski).

Courlande. Stavka annonce également avoir fait 180,000 prisonniers
allemands.

Secteur Sud. Croatie. Malgré la capitulation allemande du 8 mai,
des éléments du Heeresgruppe (Groupe d'armées) E du général
Alexander Löhr refusent toujours obstinément de se rendre.

Pacifique Sud-Ouest. Philippines. Luçon. Dans le secteur de la 6ème
Armée US, la 25ème Division d'infanterie (I Corps) progresse au nord
du col de Balete.

Dans la zone d'opération du XI Corps, d'autres éléments de la 43ème
Division d'infanterie atteignent la digue d'Ipo, fortifiée par les Japonais.

Pacifique Central. Okinawa. Toujours de vaines et coûteuses attaques
de la 10ème Armée contre la ligne Shuri. Echecs sanglants et lourdes
pertes américaines. Le porte-avions Enterprise est atteint par un kamikaze.

Japon. Opération Meetinghouse. 479 B-29 du XXI Bomber Command
de la 20th Air Force effectuent un troisième raid de terreur sur Nagoya.
8.2km carrés de la ville sont rasées.

---
"La 2ème Guerre mondiale au jour le jour. 2194 jours de guerre",
Cesare Salmaggi et Alfredo Pallavisini, sélection Reader's Digest, 1980
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Google+ Jade Disco HD - https://plus.google.com/+JadeDisco/posts
G+ Jade Disco HD II - https://plus.google.com/+JadeDiscoHDII/posts
G+ Blogosphère Mara - https://plus.google.com/+JacquelineDevereaux/posts
G+ Mara Jade Skywalker - https://plus.google.com/+MaraJadeSkywalker2015/posts
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII/posts
G+ Jade Docs & Movies IV - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIV/posts
Mara Jade: "Guantanamo: tellement sympa que vous n'en reviendrez pas!" ©
Mara X [encore elle]: "J'ai un mac, mais il n'y connait rien en informatique!"©
Barbouze
2017-05-16 08:34:40 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mara la Libertine
14 mai 1940 -
Front occidental. Pays-Bas. Rotterdam est victime d'une tragique
"La caractéristique essentielle de la Personnalité schizoïde est un mode
général (le détachement des relations sociales et de restriction de la
variété des expressions émotionnelles dans les rapports avec autrui. Le
trouble apparait au début de l'âge adulte et est présent dans des
contextes divers.
Apparemment, les individus schizoïdes n'ont pas de désir, ils semblent
indifférents aux possibilités de développer des relations proches et ne
tirent pas beaucoup de plaisir de la participation à un groupe social ou
familial (Critère Al). Ils préfèrent passer leur temps seul plutôt
qu'avec autrui. Tels des ermites, ils semblent souvent isolés
socialement et choisissent presque toujours des passetemps ou des
activités solitaires qui ne comportent pas d'interactions avec autrui
(Critère A2). Ils préfèrent des tâches mécaniques ou abstraites comme
les jeux mathématiques ou informatiques. Ils recherchent très peu les
relations sexuelles avec d'autres personnes (Critère A3) et n'éprouvent
du plaisir que dans de rares activités, sinon dans aucune (Critère A4).
Ce qui est ressenti avec le corps, les sens, ou dans les relations
interpersonnelles (par ex., se promener sur une plage au soleil couchant
ou faire l'amour) ne procure souvent qu'un plaisir limité. Ces personnes
n'ont pas de confidents ou d'amis proches, sauf parfois un parent du
premier degré (Critère A5).
Les individus schizoïdes semblent souvent indifférents à l'approbation
ou à la critique d'autrui et ne paraissent pas concernés par ce que les
autres peuvent penser d'eux (Critère A6). Il peuvent ignorer les
subtilités normales qui régissent les interactions sociales et, souvent,
ils ne réagissent pas de manière adaptée aux signaux sociaux, ce qui les
fait paraître gauches, superficiels ou égocentriques.

Ils ont souvent une façade impavide, dénuée de réactivité émotionnelle,
et ne répondent que rarement aux gestes ou aux mimiques comme les
sourires ou les saluts (Critère A7J. Ils disent ne ressentir que
rarement des émotions fortes, telles que la colère ou la joie. Ils font
souvent preuve d'une restriction des affects et semblent froids et distants.
Toutefois, dans les rares moments où ces personnes peuvent se sentir
temporairement assez à l'aise pour se dévoiler, elles peuvent admettre
un mal-être, notamment dans les interactions sociales. })
« [ ••• ] Les individus présentant une Personnalité schizoïde peuvent
avoir de grandes difficultés à exprimer de la colère, même en réponse à
des provocations directes, ce qui contribue à donner l'impression qu'ils
n'ont pas d'émotions. Leur existence peut parfois sembler dénuée de but
et donner l'impression qu'ils sont à la dérive. Ces individus réagissent
souvent de manière passive aux circonstances défavorables et ont du mal
à répondre de manière adaptée aux événements importants de la vie. En
raison de leur manque d'aisance sociale et de leur faible intérêt pour
les relations sexuelles, ils ont peu d'amis, sortent peu avec des
partenaires de l'autre sexe et restent souvent célibataires. Le
fonctionnement professionnel peut être affecté, notamment quand il
implique des contacts interpersonnels, alors que ces individus peuvent
bien se débrouiller quand ils travaillent dans des conditions
d'isolement social»
"
Notons tout de même que « Les personnes qui vivent en "ermites" peuvent
présenter des traits de personnalité qui peuvent être considérés comme
schizoïdes. Ce n'est que lorsque ces traits sont rigides, inadaptés et
qu'ils causent une altération significative du fonctionnement ou une
souffrance subjective qu'ils constituent une Personnalité schizoïde» .

Venez chez moi, j'ai une excellente chaudière. :-) Votre:

--
Satan

Loading...