Discussion:
persistance génétique des régions françaises
(trop ancien pour répondre)
Bip
2017-05-27 23:07:02 UTC
Permalink
Raw Message
http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?post/2015/08/27/Structure-g%C3%A9n%C3%A9tique-%C3%A0-petite-%C3%A9chelle-de-la-population-Fran%C3%A7aise

Dans l'avant-dernière image (esquisse de France en pointillés) la
couleur des points indique le particularisme flagrant du Grand Est :
identification évidente avec les invasions germanioques.
Sur la côte méditerranéenne une autre couleur indique une population
différente : clairement la première colonisation romaine.
Et par déduction le reste de la carte indique une population aux
racines majoritairement gauloises. On y inclut les gascons tardivement
conquis par les gaulois et donc à la génétique indiquée d'une autre
couleur.


C'est donc un fait : les masses démographiques présentent une inertie
appréciable, visible même après 2000 ans.Les historiens classiques le
pressentaient :
Selon Jacques Dupâquier, ce processus démographique des invasions
concernerait une population de moins de 10% sur l'ensemble de la Gaule,
mais peut-être 12 à 21 % en Gaule du nord.
Ce pour les 5 ou 6 millions de gaulois voici 1800 ans, donc il en est
resté beaucoup, sauf dans le Grand Est ravagé et repeuplé.

Les minables qui parlent d'un brassage total ne savent pas compter.
Aucun français de 1914 n'est 100% gaulois mais pratiquement aucun n'est
0% gaulois
Dans les Pays de Loire et L'Auvergne, s'il était permis d"enquêter
davantage on trouverait probablement que leurs habitants en 1914
avaient entre 50% et 70% d'ancêtres gaulois.
(et peut-être même encore aujourd'hui dans certains départements)
Cheylado
2017-05-29 16:59:50 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bip
http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?post/2015/08/27/Structure-g%C3%A9n%C3%A9tique-%C3%A0-petite-%C3%A9chelle-de-la-population-Fran%C3%A7aise
Dans l'avant-dernière image (esquisse de France en pointillés) la
identification évidente avec les invasions germanioques.
Sur la côte méditerranéenne une autre couleur indique une population
différente : clairement la première colonisation romaine.
Et par déduction le reste de la carte indique une population aux
racines majoritairement gauloises. On y inclut les gascons tardivement
conquis par les gaulois et donc à la génétique indiquée d'une autre
couleur.
C'est donc un fait : les masses démographiques présentent une inertie
appréciable, visible même après 2000 ans.Les historiens classiques le
Selon Jacques Dupâquier, ce processus démographique des invasions
concernerait une population de moins de 10% sur l'ensemble de la Gaule,
mais peut-être 12 à 21 % en Gaule du nord.
Ce pour les 5 ou 6 millions de gaulois voici 1800 ans, donc il en est
resté beaucoup, sauf dans le Grand Est ravagé et repeuplé.
Les minables qui parlent d'un brassage total ne savent pas compter.
Aucun français de 1914 n'est 100% gaulois mais pratiquement aucun n'est
0% gaulois
Dans les Pays de Loire et L'Auvergne, s'il était permis d"enquêter
davantage on trouverait probablement que leurs habitants en 1914
avaient entre 50% et 70% d'ancêtres gaulois.
(et peut-être même encore aujourd'hui dans certains départements)
En Auvergne on doit frôler les cent pour cent d'ancêtres gaulois.

En effet César a donné à chaque légionnaire deux esclaves gaulois, mais ne l'a pas fait chez les Eduens, ses alliés, ni chez les Arvernes, qui s'étaient opposés à lui par Vercingétorix et le peuple, mais dont les aristos étaient pro-romains.

Par la suite, les Eduéns - Bourguignon ont connu un plus fort peuplement germanique, burgonde comme le nom l'indique puis franc.
Bip
2017-06-02 21:11:07 UTC
Permalink
Raw Message
Même constatation hors de France, en Egypte antique :

http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/archeologie-adn-dizaines-momies-egyptiennes-decrypte-67528/

" sur les 1.300 ans d’histoire de l’Égypte ancienne qu’ils ont
couverts, le génome de la population est resté remarquablement stable
et très proche de celle du Proche-Orient. Cela malgré les conquêtes et
invasions."

remarque : " Plus exactement de crânes. ( Ils ont été extraits au début
du XXe siècle et reposent depuis dans deux musées en Allemagne.)" :
Donc pas eu besoin de la permission du gouvernement égyptien.

( Et en passant on apprend que ce ne sont pas les Romains qui ont le
plus pratiqué la Traite négrière orientale.)
Cheylado
2017-06-03 18:13:59 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Bip
http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/archeologie-adn-dizaines-momies-egyptiennes-decrypte-67528/
" sur les 1.300 ans d’histoire de l’Égypte ancienne qu’ils ont
couverts, le génome de la population est resté remarquablement stable
et très proche de celle du Proche-Orient. Cela malgré les conquêtes et
invasions."
remarque : " Plus exactement de crânes. ( Ils ont été extraits au début
Donc pas eu besoin de la permission du gouvernement égyptien.
( Et en passant on apprend que ce ne sont pas les Romains qui ont le
plus pratiqué la Traite négrière orientale.)
En même temps l'Egypte a été très isolée pendant longtemps.

Ceci dit pour en revenir à un niveau plus ample, l'ADN que les grandes invasions "avec des millions de chariots transportant femmes et enfants" étaient une erreur des années 1960.

Les envahisseurs étaient quelques milliers de guerriers qui ont transmis leur langues totalement (Serbie, Prusse) aux vaincus, partiellement (France, Suisse, Belgique), ou qui se sont assimilés à la nation vaincue (Russes, Bulgares, Wisigots)
Loading...