Discussion:
Docu
(trop ancien pour répondre)
K.
2018-10-10 17:29:57 UTC
Permalink
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
Vous êtes un grand historien.
Si la cheminée de Krema I n'apparaît pas sur les photos d’Auschwitz en
1945, c'est parce qu'elle a été détruite en 1943 par les nazis
eux-mêmes :

"En 1943, le Krema I fut en partie démantelé, notamment les fours et la
cheminée du bâtiment. En 1944 le bâtiment fut converti en abri
antiaérien (pour les patients de l’hôpital SS tout proche) et subit
des modifications en conséquence, notamment le rajout de trois murs de
renforcement dans l’ancienne chambre à gaz, divisant celle-ci en quatre
pièces."
https://phdn.org/negation/krema-i.html
K.
2018-10-10 20:23:20 UTC
Permalink
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
HG s'engage dans la voie du négationnisme, évolution naturelle pour des
pro-palestiniens et aussi pour les néo-nazes.
Pour voir du négationisme lorsque je montre une photo datée de 1945, et
la photo prise au même endroit des années plus tard, il faut être fort !
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer les
références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de ces
photos est régulièrement utilisée par les négationnistes pour
démontrer les soi-disant "mensonges de la Shoah".

Exemple parmi d'autres :
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Herisson grognon
2018-10-10 20:38:38 UTC
Permalink
Post by K.
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
HG s'engage dans la voie du négationnisme, évolution naturelle pour des
pro-palestiniens et aussi pour les néo-nazes.
Pour voir du négationisme lorsque je montre une photo datée de 1945, et
la photo prise au même endroit des années plus tard, il faut être fort !
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer les
références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de ces
photos est régulièrement utilisée par les négationnistes pour
démontrer les soi-disant "mensonges de la Shoah".
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.

Alain
Patoultan
2018-10-10 23:05:32 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by K.
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer
les références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de
ces photos est régulièrement utilisée par les négationnistes pour
démontrer les soi-disant "mensonges de la Shoah".
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
La méthode négationniste, dans ce cas, consiste à présenter deux
documents pour les faire apparaître comme une preuve évidente de
manipulation - ce que vous n'avez pas pu vous empêcher de faire -,
tout en se gardant bien d'expliquer la vraie raison des différences
entre les deux photos.
Herisson grognon
2018-10-11 18:21:51 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Herisson grognon
Post by K.
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer
les références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de
ces photos est régulièrement utilisée par les négationnistes pour
démontrer les soi-disant "mensonges de la Shoah".
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
C'est simplement un point de départ de discussion, si l'une ou l'autre a
été retouchée il est évident qu'il y a manipulaiton, si aucune ne l'a
été, il y a aussi manipulaiton, ailleurs, mais cete éventualité ne vous
dérange pas.

Alain
Post by Patoultan
La méthode négationniste, dans ce cas, consiste à présenter deux
documents pour les faire apparaître comme une preuve évidente de
manipulation - ce que vous n'avez pas pu vous empêcher de faire -,
tout en se gardant bien d'expliquer la vraie raison des différences
entre les deux photos.
Patoultan
2018-10-12 06:59:51 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Patoultan
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
C'est simplement un point de départ de discussion, si l'une ou
l'autre a été retouchée il est évident qu'il y a manipulaiton, si
aucune ne l'a été, il y a aussi manipulaiton, ailleurs, mais cete
éventualité ne vous dérange pas.
La seule manipulation, en l'occurrence, c'est, comme vous l'avez fait,
de présenter deux photos en suggérant, en bon négationniste, que
l'histoire "officielle" qu'on raconte sur Auschwitz est bidonnée.

Le plus amusant, d'ailleurs, c'est que cette manipulation est
doublement une entourloupe parce que les négationnistes un peu
avertis savent très bien que le crématorium d'Auschwitz I a été
modifié pour être transformé en abri anti-aérien, et ils font
grands cas des multiples erreurs - hélas bien réelles - qu'ont
commis les Polonais en voulant reconstituer le bâtiment originel,
et notamment la cheminée.

Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Zulu
2018-10-18 21:36:54 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Herisson grognon
Post by Patoultan
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
C'est simplement un point de départ de discussion, si l'une ou
l'autre a été retouchée il est évident qu'il y a manipulaiton, si
aucune ne l'a été, il y a aussi manipulaiton, ailleurs, mais cete
éventualité ne vous dérange pas.
La seule manipulation, en l'occurrence, c'est, comme vous l'avez fait,
de présenter deux photos en suggérant, en bon négationniste, que
l'histoire "officielle" qu'on raconte sur Auschwitz est bidonnée.
Le plus amusant, d'ailleurs, c'est que cette manipulation est
doublement une entourloupe parce que les négationnistes un peu
avertis savent très bien que le crématorium d'Auschwitz I a été
modifié pour être transformé en abri anti-aérien, et ils font
grands cas des multiples erreurs - hélas bien réelles - qu'ont
commis les Polonais en voulant reconstituer le bâtiment originel,
et notamment la cheminée.
Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Oui, quand on connaît un peu le truc, on peut constater que les
polonais, dans leur intention de CRÉER un chambre à gaz illusoire, ont
percé leurs 4 "trous d'introduction su Zyklon B" d'une manière erronée.
Il ont tenté de "faire symétrique" mais en oubliant les dimensions
réelles de la morgue originale.
La répartition est donc réalisée par rapport à la morgue initiale PLUS
la chambre de nettoyage, ce qui dévoile le pot-aux-roses..

Bref, une grossière manip pour faire croire aux gogos que les trous sont
placés tels qu'ils auraient dû l'être dans leur chambre à gaz inventée.
C'est ce qu'ose dire sans sourciller Franciszek Piper, le curateur de
l'époque, lorsqu'il fut interrogé par David Cole.

https://archive.org/details/DavidColeAuschwitz

Cette grossière manip ne fut pas tentée sur les ruines du Krema II où
l'on peut constater que le plafond ne comporte AUCUN trou d'introduction
construit au cours du coulage de la dalle de béton, ce qui contredit
tous les témoignages de prétendus gazages en ce lieu.
Patoultan
2018-10-19 03:47:49 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Oui, quand on connaît un peu le truc, on peut constater que les
polonais, dans leur intention de CRÉER un chambre à gaz illusoire,
ont percé leurs 4 "trous d'introduction su Zyklon B" d'une manière
erronée.
Il ont tenté de "faire symétrique" mais en oubliant les dimensions
réelles de la morgue originale.
La répartition est donc réalisée par rapport à la morgue initiale
PLUS la chambre de nettoyage, ce qui dévoile le pot-aux-roses..
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution ?
Post by Zulu
Bref, une grossière manip pour faire croire aux gogos que les trous
sont placés tels qu'ils auraient dû l'être dans leur chambre à gaz
inventée.
Pas de bol pour vous, mais une étude de 2004 [Daniel Keren, Jamie
McCarthy et Harry W. Mazal, « The Ruins of the Gas Chambers: A Forensic
Investigation of Crematoriums at Auschwitz I and Auschwitz-Birkenau,
Holocaust and Genocide Studies, Volume 18] démontre que les quatre
orifices pratiqués après la guerre correspondent bien à quatre des
cinq orifices originaux.

On notera d'ailleurs, en se fondant sur le plan de Pressac [AUSCHWITZ:
Technique and Operation of the Gas Chambers, 1989, p.159] qu'il est
facile de placer le cinquième orifice oublié et que le tout est
parfaitement cohérent avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
MH
2018-10-19 07:39:54 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Oui, quand on connaît un peu le truc, on peut constater que les
polonais, dans leur intention de CRÉER un chambre à gaz illusoire,
ont percé leurs 4 "trous d'introduction su Zyklon B" d'une manière
erronée.
Il ont tenté de "faire symétrique" mais en oubliant les dimensions
réelles de la morgue originale.
La répartition est donc réalisée par rapport à la morgue initiale
PLUS la chambre de nettoyage, ce qui dévoile le pot-aux-roses..
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution?
Est-ce que la manipulation est clairement exposée aux touristes?

MH
--
- 350.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Bradley Manning, Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
Zulu
2018-10-19 12:58:37 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Oui, quand on connaît un peu le truc, on peut constater que les
polonais, dans leur intention de CRÉER un chambre à gaz illusoire,
ont percé leurs 4 "trous d'introduction su Zyklon B" d'une manière
erronée.
Il ont tenté de "faire symétrique" mais en oubliant les dimensions
réelles de la morgue originale.
La répartition est donc réalisée par rapport à la morgue initiale
PLUS la chambre de nettoyage, ce qui dévoile le pot-aux-roses..
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution?
    Est-ce que la manipulation est clairement exposée aux touristes?
Bien sûr que non bien que certains peuvent se poser des questions à
propos de cette ridicule porte en bois avec fenêtre vitrée.
Patoultan
2018-10-20 08:20:25 UTC
Permalink
Post by MH
Post by Patoultan
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution?
Est-ce que la manipulation est clairement exposée aux touristes?
Encore une fois, il ne s'agit pas d'une "manipulation", c'est-à-dire
d'un travestissement volontaire de la vérité, mais d'erreurs
commises lors d'une reconstitution manifestement bâclée.

Je doute que d'emblée, si personne ne pose la question, le guide
avoue les erreurs dans la reconstitution effectuée, mais je doute aussi
qu'il mente si on lui demande si tout est *exactement* comme avant.

De toute façon, il me semble que le plus important n'est pas de savoir
si tout est *exactement* semblable, mais de savoir ce qui s'y est
passé.
Olive
2018-10-30 08:53:02 UTC
Permalink
je suis tout à fait d'accord avec vous: l'exactitude historique n'est
pas forcément évidente, ni nécessaire pour la vérité.

En revanche, il faut laisser le débat s'instaurer. Interdire le débat
c'est alimenter le doute.
Post by Patoultan
Encore une fois, il ne s'agit pas d'une "manipulation", c'est-à-dire
d'un travestissement volontaire de la vérité, mais d'erreurs
commises lors d'une reconstitution manifestement bâclée.
Je doute que d'emblée, si personne ne pose la question, le guide
avoue les erreurs dans la reconstitution effectuée, mais je doute aussi
qu'il mente si on lui demande si tout est *exactement* comme avant.
De toute façon, il me semble que le plus important n'est pas de savoir
si tout est *exactement* semblable, mais de savoir ce qui s'y est
passé.
Zulu
2018-10-19 12:56:26 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ne vous en déplaise, ces erreurs sont parfaitement connues et
n'infirment absolument pas ce qu'on sait du fonctionnement réel
de ce crématoire.
Oui, quand on connaît un peu le truc, on peut constater que les
polonais, dans leur intention de CRÉER un chambre à gaz illusoire,
ont percé leurs 4 "trous d'introduction su Zyklon B" d'une manière
erronée.
Il ont tenté de "faire symétrique" mais en oubliant les dimensions
réelles de la morgue originale.
La répartition est donc réalisée par rapport à la morgue initiale
PLUS la chambre de nettoyage, ce qui dévoile le pot-aux-roses..
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution ?
Le pot-aux-roses c'est que ce n'est pas une "reconstitution" mais une
grossière falsification. IL n'y a jamais eu de chambre à gaz mais une
morgue.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Bref, une grossière manip pour faire croire aux gogos que les trous
sont placés tels qu'ils auraient dû l'être dans leur chambre à gaz
inventée.
Pas de bol pour vous, mais une étude de 2004 [Daniel Keren, Jamie
McCarthy et Harry W. Mazal, « The Ruins of the Gas Chambers: A Forensic
Investigation of Crematoriums at Auschwitz I and Auschwitz-Birkenau,
Holocaust and Genocide Studies, Volume 18] démontre que les quatre
orifices pratiqués après la guerre correspondent bien à quatre des
cinq orifices originaux.
Étude ridicule qui n'est même pas prise au sérieux ni par le Musée
d'Auschwitz ni par Robert Van Pelt qui a admis que les trous ne sont pas
visiblers.
Post by Patoultan
Technique and Operation of the Gas Chambers, 1989, p.159] qu'il est
facile de placer le cinquième orifice oublié et que le tout est
parfaitement cohérent avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Faut vraiment être un ignare en construction de béton armé pour avaler
de telles billevesées.
Patoultan
2018-10-20 08:20:30 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution ?
Le pot-aux-roses c'est que ce n'est pas une "reconstitution" mais
une grossière falsification. IL n'y a jamais eu de chambre à gaz
mais une morgue.
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Pas de bol pour vous, mais une étude de 2004 [Daniel Keren, Jamie
McCarthy et Harry W. Mazal, « The Ruins of the Gas Chambers: A Forensic
Investigation of Crematoriums at Auschwitz I and Auschwitz-Birkenau,
Holocaust and Genocide Studies, Volume 18] démontre que les quatre
orifices pratiqués après la guerre correspondent bien à quatre des
cinq orifices originaux.
Étude ridicule qui n'est même pas prise au sérieux ni par le Musée
d'Auschwitz ni par Robert Van Pelt qui a admis que les trous ne sont
pas visiblers.
De quels trous parlez-vous ?
Manifestement pas de ceux de Krema I.

Hé, faudrait suivre un minimum la conversation !
Post by Zulu
Post by Patoultan
Technique and Operation of the Gas Chambers, 1989, p.159] qu'il est
facile de placer le cinquième orifice oublié et que le tout est
parfaitement cohérent avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Faut vraiment être un ignare en construction de béton armé pour
avaler de telles billevesées.
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Zulu
2018-10-20 12:28:59 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution ?
Le pot-aux-roses c'est que ce n'est pas une "reconstitution" mais
une grossière falsification. IL n'y a jamais eu de chambre à gaz
mais une morgue.
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
Quels sont les historiens qui ont vraiment étudié techniquement ces lieux?
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Pas de bol pour vous, mais une étude de 2004 [Daniel Keren, Jamie
McCarthy et Harry W. Mazal, « The Ruins of the Gas Chambers: A Forensic
Investigation of Crematoriums at Auschwitz I and Auschwitz-Birkenau,
Holocaust and Genocide Studies, Volume 18] démontre que les quatre
orifices pratiqués après la guerre correspondent bien à quatre des
cinq orifices originaux.
Étude ridicule qui n'est même pas prise au sérieux ni par le Musée
d'Auschwitz ni par Robert Van Pelt qui a admis que les trous ne sont
pas visiblers.
De quels trous parlez-vous ?
Manifestement pas de ceux de Krema I.
Hé, faudrait suivre un minimum la conversation !
Un trou "rebouché" dans une dalle de béton armé est très facilement
reconnaissable. Or, ce trou n'existe pas. De toute façon, les positions
des trous bricolés par les polonais sont clairement et erronément
positionnées sur la "chambre à gaz" à savoir l'ancienne morgue augmentée
de la salle de nettoyage. C'est une erreur crasse dans cette tentative
de manipulation.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Technique and Operation of the Gas Chambers, 1989, p.159] qu'il est
facile de placer le cinquième orifice oublié et que le tout est
parfaitement cohérent avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Faut vraiment être un ignare en construction de béton armé pour
avaler de telles billevesées.
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Les plafonds des prétendus "chambres à gaz" sont en béton armé et les
prétendus "trous d'introduction du Zyklon B" ne sont visibles ni sur les
plans originaux, ni sur les plafonds que l'on peut aisément analyser en
core aujourd'hui à Krema I et II.
Cardinal de Hère
2018-10-20 14:46:06 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Quel "pot-aux-roses", puisqu'on sait très bien quelles erreurs ont
été commises dans la reconstitution ?
Le pot-aux-roses c'est que ce n'est pas une "reconstitution" mais
une grossière falsification. IL n'y a jamais eu de chambre à gaz
mais une morgue.
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
Quels sont les historiens qui ont vraiment étudié techniquement ces lieux?
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Pas de bol pour vous, mais une étude de 2004 [Daniel Keren, Jamie
McCarthy et Harry W. Mazal, « The Ruins of the Gas Chambers: A Forensic
Investigation of Crematoriums at Auschwitz I and Auschwitz-Birkenau,
Holocaust and Genocide Studies, Volume 18] démontre que les quatre
orifices pratiqués après la guerre correspondent bien à quatre des
cinq orifices originaux.
Étude ridicule qui n'est même pas prise au sérieux ni par le Musée
d'Auschwitz ni par Robert Van Pelt qui a admis que les trous ne sont
pas visiblers.
De quels trous parlez-vous ?
Manifestement pas de ceux de Krema I.
Hé, faudrait suivre un minimum la conversation !
Un trou "rebouché" dans une dalle de béton armé est très facilement
reconnaissable. Or, ce trou n'existe pas. De toute façon, les positions
des trous bricolés par les polonais sont clairement et erronément
positionnées sur la "chambre à gaz" à savoir l'ancienne morgue augmentée
de la salle de nettoyage. C'est une erreur crasse dans cette tentative
de manipulation.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Technique and Operation of the Gas Chambers, 1989, p.159] qu'il est
facile de placer le cinquième orifice oublié et que le tout est
parfaitement cohérent avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Faut vraiment être un ignare en construction de béton armé pour
avaler de telles billevesées.
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Les plafonds des prétendus "chambres à gaz" sont en béton armé et les
prétendus "trous d'introduction du Zyklon B" ne sont visibles ni sur les
plans originaux, ni sur les plafonds que l'on peut aisément analyser en
core aujourd'hui à Krema I et II.
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en abondance
sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz servant à
l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres à gaz
humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
K.
2018-10-20 16:02:19 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en abondance
sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz servant à
l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres à gaz
humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local de
désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans la
chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que les
concentrations dans chaque local répertorié étaient proportionnelles au
degré de l'usage homicide qui en avait été fait.

Pour le Block 11, K1 et K2, les concentrations sont les suivantes :

Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944) : 640 µg

Sources :
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Zulu
2018-10-20 19:02:53 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz
servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres
à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local de
désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans la
chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que les
concentrations dans chaque local répertorié étaient proportionnelles au
degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Arguments débunkés depuis longtemps tout en montrant le peu de sérieux
de ce rapport polonais. Ils omettent tout simplement d'analyser les
traces de bleu de Prusse alors que c'est un des composés cyanhydriques
les plus résistants au temps et intempéries.
La raison de cette lacune: ils ne savent pas très bien comment ce
composé se forme.

En fait, c'est ce composé qui fait la différence aujourd'hui entre les
chambres d'épouillage et les prétendues chambres à gaz homicides.




Tous les détails de ce débat
https://forum.codoh.com/viewtopic.php?f=2&t=4111&sid=74bc32eddf6df8b7286920cc38ed2696

Mais l'argument chimique n'est, et de loin, pas le seul qui démontre que
ces lieux d'assassinats de masse par le gaz Zyklon B sont mythiques.

Si les exterminationnistes étaient si sûrs d'eux, ils autoriseraient une
commission internationale d'experts pour analyser les lieux dits de
"gazages homicides" à Auschwitz ou à Majdanek, ce que les révisionnistes
réclament depuis longtemps.

Les nazis avaient pourtant fait ça pour le massacre de Katyn en 1943, ce
qui n'a guère empêché les soviétiques de les accuser de ce crime à
Nuremberg.
Crime dont ils ne furent pas innocentés lors de ce jugement inique grâce
à la couardise des "juges".
Cette fausse charge est donc toujours portée sur l'acte d'accusation
officiel (crimes de guerre).
K.
2018-10-21 10:22:29 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz
servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres
à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local de
désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans la
chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que les
concentrations dans chaque local répertorié étaient proportionnelles au
degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Arguments débunkés depuis longtemps tout en montrant le peu de sérieux
de ce rapport polonais.
C'est le contraire.

Le rapport Leuchter sur lequel se fondent vos observations sur le "bleu de
Prusse", a été publié en 1988.

Ses carences et ses incohérences ont été relevées par Jean-Claude
Pressac dès décembre 1988, et par le Dr. Richard J. Green en 1997.

Les analyses faites dans des conditions scientifiques rigoureuses par
l'Institut de recherche médico-légale de Cracovie en 1990, qui feront
l'objet d'un rapport en 1994, invalident totalement les prémisses et les
conclusions de Leuchter.

Sources :

Rapport Leuchter :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Leuchter

Pressac sur Leuchter :
https://phdn.org/negation/pressac-leuchter.html

Dr. Richard J. Green :

Original en anglais :
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/blue/

Traduction en français :
https://phdn.org/negation/rudolf/green_cyanures/index.html

Institut de recherche médico-légal de Cracovie :

Original en anglais :
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml

Traduction en français :
https://phdn.org/negation/markiewicz.html
Post by Zulu
Ils omettent tout simplement d'analyser les
traces de bleu de Prusse alors que c'est un des composés cyanhydriques
les plus résistants au temps et intempéries.
Leuchter (qui n'a aucune formation scientifique) part du principe qu'il
devrait nécessairement se former du bleu de Prusse en présence d’HCN.
Or, cette prémisse est fausse comme l'a démontré Richard Green dans
l'étude citée ci-dessus.

On ne peut donc pas déduire de l'absence de bleu de Prusse dans les lieux
d’assassinat par gazage que ces homicides n'ont pas été commis,
d'autant plus que des résidus cyanurés (n'appartenant pas aux bleus de
Prusse) y ont bien été détectés.

En résumé, double erreur :

1- Le HCN ne conduit pas nécessaire à la formation du bleu de Prusse
2- Il existe d'autres composants cynanurés dans les locaux utilisés
comme chambres à gaz, mais ces résidus n'ont pas été recherchés par
Leuchter
Post by Zulu
La raison de cette lacune: ils ne savent pas très bien comment ce
composé se forme.
Si c'est de Leuchter que vous parlez, je vous l'accorde. Leuchter n'a pas
la formation pour comprendre, comme il a d'ailleurs été obligé de le
reconnaître devant le tribunal où il était venu défendre le néonazi
Ernst Zündel :

"Leuchter fut disqualifié en tant qu'expert durant le procès, n'ayant ni
les diplômes ni le titre d'ingénieur qui lui auraient permis de
s'exprimer en tant que tel. Il s’avéra par ailleurs qu’il n’avait
aucune expérience professionnelle réelle en matière de construction de
chambres à gaz et il fut poursuivi pour avoir abusé du titre
d'ingénieur."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Leuchter
Post by Zulu
En fait, c'est ce composé qui fait la différence aujourd'hui entre les
chambres d'épouillage et les prétendues chambres à gaz homicides.
C'est faux, donc.
Post by Zulu
Si les exterminationnistes étaient si sûrs d'eux, ils autoriseraient une
commission internationale d'experts pour analyser les lieux dits de
"gazages homicides" à Auschwitz ou à Majdanek, ce que les révisionnistes
réclament depuis longtemps.
Les analyses effectuées par l'Institut de recherche médico-légale de
Cracovie sont parfaitement concluantes et ont définitivement mis un terme
à la polémique soulevée par Leuchter. Il n'y a pas lieu de répéter 50
fois la même expérience pour aboutir 50 fois au même résultat.
Cardinal de Hère
2018-10-21 21:17:56 UTC
Permalink
Post by K.
Les analyses faites dans des conditions scientifiques rigoureuses par
l'Institut de recherche médico-légale de Cracovie en 1990, qui feront
l'objet d'un rapport en 1994, invalident totalement les prémisses et les
conclusions de Leuchter.
Tiens, des fonctionnaires d'un état encore communiste, dirigé par le
camarade Jerusalemski, oh pardon, Jaruzelski ! :-D Toutes les conditions
étaient donc réunies pour que ces braves fonctionnaires fignolent leurs
conclusions de manière à ne pas contrarier le business qui, selon Abba
Eban, ex premier ministre d'Israël, n'a pas d'équivalent .
K.
2018-10-22 14:52:45 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Les analyses faites dans des conditions scientifiques rigoureuses par
l'Institut de recherche médico-légale de Cracovie en 1990, qui feront
l'objet d'un rapport en 1994, invalident totalement les prémisses et les
conclusions de Leuchter.
Tiens, des fonctionnaires d'un état encore communiste, dirigé par le
camarade Jerusalemski, oh pardon, Jaruzelski ! :-D Toutes les conditions
étaient donc réunies pour que ces braves fonctionnaires fignolent leurs
conclusions de manière à ne pas contrarier le business qui, selon Abba
Eban, ex premier ministre d'Israël, n'a pas d'équivalent .
Votre connaissance de l'histoire est à la hauteur de votre prétention à
traiter des sujets qui dépassent vos compétences.

Pour info, en 1994, Jaruzelski n'est plus au pouvoir, et c'est le très
catholique Lech Walesa qui dirige le pays depuis 4 ans.

En outre, Leuchter n'a pas seulement été invalidé par les membres de
l'Institut de recherche médico-légale de Cracovie, mais aussi par
Jean-Claude Pressac et par le Dr Richard Green dans deux études dont je
rappelle les références :

Jean-Claude Pressac :

"Les carences et incohérences du « Rapport Leuchter »"
https://phdn.org/negation/pressac-leuchter.html

Dr. Richard J. Green :

"Leuchter, Rudolf and the Iron Blues"
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/blue/

"Leuchter, Rudolf et les bleus de Prusse"
https://phdn.org/negation/rudolf/green_cyanures/index.html
Cardinal de Hère
2018-10-22 15:29:35 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Tiens, des fonctionnaires d'un état encore communiste, dirigé par le
camarade Jerusalemski, oh pardon, Jaruzelski ! :-D Toutes les
conditions étaient donc réunies pour que ces braves fonctionnaires
fignolent leurs conclusions de manière à ne pas contrarier le business
qui, selon Abba Eban, ex premier ministre d'Israël, n'a pas
d'équivalent .
Votre connaissance de l'histoire est à la hauteur de votre prétention à
traiter des sujets qui dépassent vos compétences.
Pour info, en 1994, Jaruzelski n'est plus au pouvoir, et c'est le très
catholique Lech Walesa qui dirige le pays depuis 4 ans.
Quand on veut donner des leçons aux autres mieux vaut être autre chose
qu'une petite frappe prétentieuse.

La Pologne historique (incluant l'Ukraine et les pays baltes) est le
pays où les juifs parvinrent à se débarrasser de la secte sabbatéenne de
Jacob Frank en la refilant à l'Église. Dans The Mixed Multitude Pawel
Maciejko affirme, preuve à l'appui, il s'agit de l'un des plus grands
historiens du frankisme, que l'Église (aussi bien le Vatican que
l'Église polonaise) et les autorités rabbiniques de Pologne, soutenues
par de très nombreux rabbins européens dont Jacob Emden et même Jonathan
Eibeschütz, pourtant disciple de Tsevi, collaborèrent pour favoriser la
conversion au catholicisme de Frank et de ses disciples. Après quoi
Frank fut dénoncé aux autorités ecclésiales (affaire montée par l'Église
avec peut-être l'aide de Eibeschütz), interné à Czestochowa, dans le
couvent qui abrite la fameuse Vierge Noire) afin de le couper de ses
disciples qui devinrent progressivement de bons catholiques à
l'exception d'un groupe installé à Varsovie et qui persista dans le
sabbatianisme au moins jusqu'au XXe siècle. A l'image des Donmehs en
Turquie, ou des Marranes au Portugal et en Espagne, ces Frankistes
étaient en apparence catholiques mais en réalité crypto-juifs quand bien
même leur judaïsme était corrompu par l'hérésie sabbatianiste. Parmi ces
frankistes récalcitrants le très célèbre géopoliticien qui inspira la
politique extérieure des USA : Zbigniew Brzezinski. C'est pourquoi le
catholicisme du sieur Jerusalemski, oh pardon, Jaruzelski, fait rigoler
tout le monde.
Duzz'
2018-10-22 16:39:36 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Tiens, des fonctionnaires d'un état encore communiste, dirigé par le
camarade Jerusalemski, oh pardon, Jaruzelski ! :-D Toutes les
conditions étaient donc réunies pour que ces braves fonctionnaires
fignolent leurs conclusions de manière à ne pas contrarier le business
qui, selon Abba Eban, ex premier ministre d'Israël, n'a pas
d'équivalent .
Votre connaissance de l'histoire est à la hauteur de votre prétention à
traiter des sujets qui dépassent vos compétences.
Pour info, en 1994, Jaruzelski n'est plus au pouvoir, et c'est le très
catholique Lech Walesa qui dirige le pays depuis 4 ans.
Quand on veut donner des leçons aux autres mieux vaut être autre chose
qu'une petite frappe prétentieuse.
[bla]
Post by Cardinal de Hère
C'est pourquoi le catholicisme du sieur Jerusalemski,
oh pardon, Jaruzelski, fait rigoler tout le monde.
Quand on veut donner des leçons aux autres, mieux vaut être autre chose
qu'un neuneu qui confond Jaruzelski et Lech Walesa.
Zulu
2018-10-22 14:03:23 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Zulu
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à
gaz servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des
chambres à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur
existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local
de désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans
la chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que
les concentrations dans chaque local répertorié étaient
proportionnelles au degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Arguments débunkés depuis longtemps tout en montrant le peu de sérieux
de ce rapport polonais.
C'est le contraire.
Le rapport Leuchter sur lequel se fondent vos observations sur le "bleu
de Prusse", a été publié en 1988.
Ses carences et ses incohérences ont été relevées par Jean-Claude
Pressac dès décembre 1988, et par le Dr. Richard J. Green en 1997.
Les analyses faites dans des conditions scientifiques rigoureuses par
l'Institut de recherche médico-légale de Cracovie en 1990, qui feront
l'objet d'un rapport en 1994, invalident totalement les prémisses et les
conclusions de Leuchter.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Leuchter
https://phdn.org/negation/pressac-leuchter.html
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/blue/
https://phdn.org/negation/rudolf/green_cyanures/index.html
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
https://phdn.org/negation/markiewicz.html
Post by Zulu
Ils omettent tout simplement d'analyser les traces de bleu de Prusse
alors que c'est un des composés cyanhydriques les plus résistants au
temps et intempéries.
Leuchter (qui n'a aucune formation scientifique) part du principe qu'il
devrait nécessairement se former du bleu de Prusse en présence d’HCN.
Or, cette prémisse est fausse comme l'a démontré Richard Green dans
l'étude citée ci-dessus.
On ne peut donc pas déduire de l'absence de bleu de Prusse dans les
lieux d’assassinat par gazage que ces homicides n'ont pas été commis,
d'autant plus que des résidus cyanurés (n'appartenant pas aux bleus de
Prusse) y ont bien été détectés.
1- Le HCN ne conduit pas nécessaire à la formation du bleu de Prusse
2- Il existe d'autres composants cynanurés dans les locaux utilisés
comme chambres à gaz, mais ces résidus n'ont pas été recherchés par
Leuchter
Post by Zulu
La raison de cette lacune: ils ne savent pas très bien comment ce
composé se forme.
Si c'est de Leuchter que vous parlez, je vous l'accorde. Leuchter n'a
pas la formation pour comprendre, comme il a d'ailleurs été obligé de le
reconnaître devant le tribunal où il était venu défendre le néonazi
"Leuchter fut disqualifié en tant qu'expert durant le procès, n'ayant ni
les diplômes ni le titre d'ingénieur qui lui auraient permis de
s'exprimer en tant que tel. Il s’avéra par ailleurs qu’il n’avait aucune
expérience professionnelle réelle en matière de construction de chambres
à gaz et il fut poursuivi pour avoir abusé du titre d'ingénieur."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_Leuchter
Post by Zulu
En fait, c'est ce composé qui fait la différence aujourd'hui entre les
chambres d'épouillage et les prétendues chambres à gaz homicides.
C'est faux, donc.
Post by Zulu
Si les exterminationnistes étaient si sûrs d'eux, ils autoriseraient
une commission internationale d'experts pour analyser les lieux dits
de "gazages homicides" à Auschwitz ou à Majdanek, ce que les
révisionnistes réclament depuis longtemps.
Les analyses effectuées par l'Institut de recherche médico-légale de
Cracovie sont parfaitement concluantes et ont définitivement mis un
terme à la polémique soulevée par Leuchter. Il n'y a pas lieu de répéter
50 fois la même expérience pour aboutir 50 fois au même résultat.
Il faut ne rien comprendre à la chimie pour avaler ces sornettes.
L'institut de Cracovie n'a rien prouvé du tout et son rapport est
risible du point de vue scientifique, notamment sur leurs raisons
d'écarter le bleu de Prusse dans leur recherche.

Leuchter a fait un travail de pionnier, c'est le premier qui eut l'idée
de rechercher les traces de composés cyanhydriques sur les murs des
lieux incriminés mais son rapport comportait quelques failles. Un
rapport plus sérieux fut fait par Germar Rudolf.

http://youtu.be/yddMuQhaDbw
Cardinal de Hère
2018-10-20 21:38:18 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz
servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres
à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local de
désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans la
chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que les
concentrations dans chaque local répertorié étaient proportionnelles au
degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR. Et on voit à l'oeil nu la différence entre
les murs du bâtiment contenant la chambre à gaz pour l'épouillage
(couverts de bleu de Prusse) et les murs de la chambre à gaz située en
dessous des crématoires (sans aucune trace de bleu de Prusse) et dont il
est interdit par la loi de douter.
Patoultan
2018-10-20 22:13:03 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR.
Il y a évidemment quelques conditions préalables pour être convaincu
par une vidéo de Reynouard :
- n'avoir rien lu sur le sujet émanant d'historiens spécialistes
- être déjà convaincu
- ne demander qu'à l'être.

Vous remplissez les trois, n'est-ce pas ?
Post by Cardinal de Hère
Et on voit à l'oeil nu la différence entre les murs du bâtiment
contenant la chambre à gaz pour l'épouillage (couverts de bleu
de Prusse) et les murs de la chambre à gaz située en dessous des
crématoires (sans aucune trace de bleu de Prusse) et dont il est
interdit par la loi de douter.
Manifestement, vous ignorez que l'épouillage des vêtements demande
une quantité de Zyklon B et une durée d'exposition très supérieures
à celles des gazages homicides, et que d'autre part, les chambres à
gaz ayant été dynamitées, elles sont restées exposées aux éléments,
contrairement aux chambres d'épouillage.

https://phdn.org/negation/markiewicz.html

Alors votre "oeil nu", hein...
Cardinal de Hère
2018-10-20 23:19:04 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR.
Il y a évidemment quelques conditions préalables pour être convaincu
Ingénieur chimiste de formation, contrairement aux historiens qui ne
connaissent rien à la chimie ni aux détails des analyses chimiques.
Post by Patoultan
- n'avoir rien lu sur le sujet émanant d'historiens spécialistes
Un ingénieur chimiste n'est pas un spécialiste ?
Post by Patoultan
- être déjà convaincu
Délire interprétatif. D'ailleurs au départ j'étais convaincu de la thèse
officielle.
Post by Patoultan
- ne demander qu'à l'être.
Il est dur pour un idéologue comme vous de croire en la bonne foi de
ceux que vous considérez comme des adversaires.
Post by Patoultan
Vous remplissez les trois, n'est-ce pas ?
Un fonctionnaire peut difficilement aller contre l'attente de l'état qui
l'emploie, n'est-ce pas ? Par contre le témoignage des yeux se
contrefiche de l'état polonais. Et j'ai vu les vidéos qui montrent le
bleu de Prusse sur les faces intérieures et extérieures de la chambre
d'épouillage et son absence dans la chambre à gaz située en dessous des
crématoires et dont il est interdit par la loi de douter.

Par contre je doute que vous ayez écouté les arguments de la partie
adverse, que vous vous intéressiez au problème d'un point de vue
impartial, que votre intérêt personnel ne vous oblige pas à affecter
d'être convaincu par la thèse des historiens contrôlés par les états.
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Et on voit à l'oeil nu la différence entre les murs du bâtiment
contenant la chambre à gaz pour l'épouillage (couverts de bleu
de Prusse) et les murs de la chambre à gaz située en dessous des
crématoires (sans aucune trace de bleu de Prusse) et dont il est
interdit par la loi de douter.
Manifestement, vous ignorez que l'épouillage des vêtements demande
une quantité de Zyklon B et une durée d'exposition très supérieures
à celles des gazages homicides, et que d'autre part, les chambres à
gaz ayant été dynamitées, elles sont restées exposées aux éléments,
contrairement aux chambres d'épouillage.
Je vous ai parlé du mur extérieur, exposé aux intempéries. Le bleu de
Prusse a donc traversé le mur. Et quelles sont vos sources pour les
quantités de Zyklon B nécessaires à l'épouillage et au gazage ? A priori
une puce est bien plus petite qu'un être humain, pourquoi faudrait-il
une concentration supérieure pour la tuer ?
Post by Patoultan
https://phdn.org/negation/markiewicz.html
C'est le rapport polonais fait par des fonctionnaires !
Il a été débunké :
https://holocausthandbooks.com/index.php?page_id=18
Post by Patoultan
Alors votre "oeil nu", hein...
Alors votre rapport polonais, hein...
Patoultan
2018-10-21 15:57:58 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
Il y a évidemment quelques conditions préalables pour être convaincu
Ingénieur chimiste de formation, contrairement aux historiens qui ne
connaissent rien à la chimie ni aux détails des analyses chimiques.
Post by Patoultan
- n'avoir rien lu sur le sujet émanant d'historiens spécialistes
Un ingénieur chimiste n'est pas un spécialiste ?
Pas en histoire, et on peut douter de son impartialité s'il est un
nazi convaincu - tel qu'il se présente lui-même.

https://phdn.org/negation/bacasable/quatremensongesdereynouard.html
Un "spécialiste" bien peu scrupuleux, on dirait !
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
- être déjà convaincu
Délire interprétatif. D'ailleurs au départ j'étais convaincu de la
thèse officielle.
Et puis vous êtes devenu antisémite, ce qui a tout changé.
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
- ne demander qu'à l'être.
Il est dur pour un idéologue comme vous de croire en la bonne foi
de ceux que vous considérez comme des adversaires.
Comment croire en la bonne foi de gens qui ne s'informent que par
des sources négationnistes et rejettent a priori tous les documents
et témoignages infirmant leur thèse ?
Post by Cardinal de Hère
Je vous ai parlé du mur extérieur, exposé aux intempéries. Le bleu
de Prusse a donc traversé le mur. Et quelles sont vos sources pour
les quantités de Zyklon B nécessaires à l'épouillage et au gazage ?
A priori une puce est bien plus petite qu'un être humain, pourquoi
faudrait-il une concentration supérieure pour la tuer ?
C'est comme ça et ça tient à leur physiologie, très différente de
la nôtre.
La Degesch recommandait des durées d'exposition d'au minimum six
heures - ou plus, selon la température -, alors qu'un gazage homicide
durait au maximum 15 à 20 minutes.
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
https://phdn.org/negation/markiewicz.html
C'est le rapport polonais fait par des fonctionnaires !
https://holocausthandbooks.com/index.php?page_id=18
Vous l'avez lu, ou bien vous vous fiez à ce qu'il prétend avoir
démontré ?
Cardinal de Hère
2018-10-21 21:42:44 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Ingénieur chimiste de formation, contrairement aux historiens qui ne
connaissent rien à la chimie ni aux détails des analyses chimiques.
Un ingénieur chimiste n'est pas un spécialiste ?
Pas en histoire, et on peut douter de son impartialité s'il est un
nazi convaincu - tel qu'il se présente lui-même.
Certes mais que dire de l'impartialité des communistes qui ont les
premiers parlé de chambres à gaz, ou encore des démocrates américains
qui à Nuremberg n'ont jamais démontré leur existence mais l'ont
seulement admise.

Il n'y a jamais d'objectivité en histoire, surtout quand ce sont les
vainqueurs qui l'écrivent.
Post by Patoultan
https://phdn.org/negation/bacasable/quatremensongesdereynouard.html
Un "spécialiste" bien peu scrupuleux, on dirait !
Dans ce cas pourquoi le persécuter ? Il suffit de lui accorder ce qu'il
demande, un débat libre et à armes égales, avec les tenants de la thèse
communiste ? Il se fera massacrer, sera discrédité et on n'en parlera
plus ! :)
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Délire interprétatif. D'ailleurs au départ j'étais convaincu de la
thèse officielle.
Et puis vous êtes devenu antisémite, ce qui a tout changé.
Délire ou calomnie ?
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Il est dur pour un idéologue comme vous de croire en la bonne foi
de ceux que vous considérez comme des adversaires.
Comment croire en la bonne foi de gens qui ne s'informent que par
des sources négationnistes et rejettent a priori tous les documents
et témoignages infirmant leur thèse ?
Il faut écouter toutes les thèses pour se faire une opinion. Et à dire
vrai les persécutions endurées par les personnes qui soutiennent des
thèses distinctes n'arrangent pas la crédibilité des personnes que vous
défendez sans d'ailleurs tenir compte des objections qui leur sont
adressées. Paille poutre donc.
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Je vous ai parlé du mur extérieur, exposé aux intempéries. Le bleu
de Prusse a donc traversé le mur. Et quelles sont vos sources pour
les quantités de Zyklon B nécessaires à l'épouillage et au gazage ?
A priori une puce est bien plus petite qu'un être humain, pourquoi
faudrait-il une concentration supérieure pour la tuer ?
C'est comme ça et ça tient à leur physiologie, très différente de
la nôtre.
La Degesch recommandait des durées d'exposition d'au minimum six
heures - ou plus, selon la température -, alors qu'un gazage homicide
durait au maximum 15 à 20 minutes.
Sources ?
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
C'est le rapport polonais fait par des fonctionnaires !
https://holocausthandbooks.com/index.php?page_id=18
Vous l'avez lu, ou bien vous vous fiez à ce qu'il prétend avoir
démontré ?
Il est interdit d'acheter de tels ouvrages.
Zulu
2018-10-22 14:08:52 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
Il y a évidemment quelques conditions préalables pour être convaincu
Ingénieur chimiste de formation, contrairement aux historiens qui ne
connaissent rien à la chimie ni aux détails des analyses chimiques.
Post by Patoultan
- n'avoir rien lu sur le sujet émanant d'historiens spécialistes
Un ingénieur chimiste n'est pas un spécialiste ?
Pas en histoire, et on peut douter de son impartialité s'il est un
nazi convaincu - tel qu'il se présente lui-même.
https://phdn.org/negation/bacasable/quatremensongesdereynouard.html
Un "spécialiste" bien peu scrupuleux, on dirait !
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
- être déjà convaincu
Délire interprétatif. D'ailleurs au départ j'étais convaincu de la
thèse officielle.
Et puis vous êtes devenu antisémite, ce qui a tout changé.
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
- ne demander qu'à l'être.
Il est dur pour un idéologue comme vous de croire en la bonne foi
de ceux que vous considérez comme des adversaires.
Comment croire en la bonne foi de gens qui ne s'informent que par
des sources négationnistes et rejettent a priori tous les documents
et témoignages infirmant leur thèse ?
Post by Cardinal de Hère
Je vous ai parlé du mur extérieur, exposé aux intempéries. Le bleu
de Prusse a donc traversé le mur. Et quelles sont vos sources pour
les quantités de Zyklon B nécessaires à l'épouillage et au gazage ?
A priori une puce est bien plus petite qu'un être humain, pourquoi
faudrait-il une concentration supérieure pour la tuer ?
C'est comme ça et ça tient à leur physiologie, très différente de
la nôtre.
La Degesch recommandait des durées d'exposition d'au minimum six
heures - ou plus, selon la température -, alors qu'un gazage homicide
durait au maximum 15 à 20 minutes.
Post by Cardinal de Hère
Post by Patoultan
https://phdn.org/negation/markiewicz.html
C'est le rapport polonais fait par des fonctionnaires !
https://holocausthandbooks.com/index.php?page_id=18
Vous l'avez lu, ou bien vous vous fiez à ce qu'il prétend avoir
démontré ?
http://youtu.be/yddMuQhaDbw
K.
2018-10-21 14:09:39 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à gaz
servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des chambres
à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local de
désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans la
chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que les
concentrations dans chaque local répertorié étaient proportionnelles au
degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR.
Citer Vincent Reynouard était le meilleur moyen de vous discréditer. Je
n'en espérais pas tant.

Quant à l'argument - emprunté à Leuchter - à propos du "bleu de
Prusse", voir ma réponse à "Zulu" dans le même fil.
Cardinal de Hère
2018-10-21 21:43:54 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR.
Citer Vincent Reynouard était le meilleur moyen de vous discréditer. Je
n'en espérais pas tant.
Invoquer ce genre d'argument est la meilleure manière de se discréditer.
Post by K.
Quant à l'argument - emprunté à Leuchter - à propos du "bleu de Prusse",
voir ma réponse à "Zulu" dans le même fil.
Il n'a aucune source.
Zulu
2018-10-22 14:13:15 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
De toute manière il y a l'argument massue du bleu de Prusse en
abondance sur les murs des bâtiments ayant abrités des chambres à
gaz servant à l'épouillage des vêtements et totalement absent des
chambres à gaz humaines puisqu'on n'a pas le droit de nier leur
existence.
C'est faux. Une étude réalisée en 1994 à Auschwitz-Birkenau a montré,
d'une part, que la concentration en composés cyanurés dans le local
de désinfection d'épouillage était du même ordre de grandeur que dans
la chambre à gaz homicide la mieux préservée et, d'autre part, que
les concentrations dans chaque local répertorié étaient
proportionnelles au degré de l'usage homicide qui en avait été fait.
Blok 11 Auschwitz 1 (tests sur les prisonniers soviétiques 1940) : 28 µg
Chambre à gaz k1 Auschwitz 1(cessa son activité en 1943) : 292 µg
Chambre à gaz k2 Auschwitz 2 (dynamitée fin 1944)  : 640 µg
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/6Vh3RhvFqFu
https://plus.google.com/111151465916941421669/posts/CNAdZ1SJUzg
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/chemistry/iffr/report.shtml
Cela a été débunké de longue date comme le savent tous ceux qui
regardent les vidéos de VR.
Citer Vincent Reynouard était le meilleur moyen de vous discréditer. Je
n'en espérais pas tant.
Ah bon? Et en quoi?
On parle d'idéologie ou des faits lors de cette affaire?
Devrait-on rejeter tous les travaux effectués par des juifs sur cette
période parce qu'ils ne seraient a priori pas objectifs?
Post by K.
Quant à l'argument - emprunté à Leuchter - à propos du "bleu de Prusse",
voir ma réponse à "Zulu" dans le même fil.
Vous retardez, Leuchter n'est qu'une étape pionnière désormais dépassée.

http://youtu.be/yddMuQhaDbw
Patoultan
2018-10-20 18:39:52 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
Quels sont les historiens qui ont vraiment étudié techniquement ces lieux?
Les études effectuées, par exemple pour trouver des traces de
cyanure dans les chambres à gaz, n'ont fait que confirmer ce que
les historiens savaient déjà par d'autres méthodes - les témoignages
des détenus et des SS, ainsi que les documents retrouvés.
Post by Zulu
Post by Patoultan
De quels trous parlez-vous ?
Manifestement pas de ceux de Krema I.
Hé, faudrait suivre un minimum la conversation !
Un trou "rebouché" dans une dalle de béton armé est très facilement
reconnaissable. Or, ce trou n'existe pas.
Ben justement si, et vous devriez connaître ce document, page 149 du
livre de Pressac, montrant une photo du toit de Krema I en 1945, et
où on distingue les trous rebouchés.

Soit vous avez oublié, soit vous mentez sciemment.
Post by Zulu
De toute façon, les positions des
trous bricolés par les polonais sont clairement et erronément
positionnées sur la "chambre à gaz" à savoir l'ancienne morgue
augmentée de la salle de nettoyage. C'est une erreur crasse dans
cette tentative de manipulation.
Il est amusant que vous ne vous rendiez pas compte qu'en prétendant
que les orifices ont été *mal* positionnés lors de la reconstitution,
vous suggérez que ces orifices existaient bel et bien, ailleurs !

Ainsi que je vous l'ai dit, en regardant le plan de Pressac, p.159,
montrant l'état actuel de Krema I et la position des orifices
d'introduction du Zyklon B, on voit tout de suite où se situait
le cinquième orifice - oublié - et ça colle parfaitement avec les
dimensions originelles de la chambre à gaz.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Les plafonds des prétendus "chambres à gaz" sont en béton armé et
les prétendus "trous d'introduction du Zyklon B" ne sont visibles
ni sur les plans originaux, ni sur les plafonds que l'on peut
aisément analyser en core aujourd'hui à Krema I et II.
Vous croyez que c'est en le répétant que ça deviendra vrai ?
Zulu
2018-10-22 16:21:42 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
Quels sont les historiens qui ont vraiment étudié techniquement ces lieux?
Les études effectuées, par exemple pour trouver des traces de
cyanure dans les chambres à gaz, n'ont fait que confirmer ce que
les historiens savaient déjà par d'autres méthodes - les témoignages
des détenus et des SS, ainsi que les documents retrouvés.
Ce n'est pas la question posée.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
De quels trous parlez-vous ?
Manifestement pas de ceux de Krema I.
Hé, faudrait suivre un minimum la conversation !
Un trou "rebouché" dans une dalle de béton armé est très facilement
reconnaissable. Or, ce trou n'existe pas.
Ben justement si, et vous devriez connaître ce document, page 149 du
livre de Pressac, montrant une photo du toit de Krema I en 1945, et
où on distingue les trous rebouchés.
Soit vous avez oublié, soit vous mentez sciemment.
Je le connais et il prouve bien que Pressac est un plaisantin.

Page 149 Pressac
https://www.cjoint.com/c/HJwpv7yHwdF

Pressac parle de 3 traces de supposés trous rebouchés.
Qu'est-ce qui prouve que ces traces sont des trous rebouchés?
Quelles sont les positions exactes de ces "traces" par rapport à la
"chambre à gaz". A vue de nez ces traces ne sont en rien compatibles
avec les trous que les polonais ont construit.
Post by Patoultan
Post by Zulu
De toute façon, les positions des trous bricolés par les polonais sont
clairement et erronément
positionnées sur la "chambre à gaz" à savoir l'ancienne morgue
augmentée de la salle de nettoyage. C'est une erreur crasse dans
cette tentative de manipulation.
Il est amusant que vous ne vous rendiez pas compte qu'en prétendant
que les orifices ont été *mal* positionnés lors de la reconstitution,
vous suggérez que ces orifices existaient bel et bien, ailleurs !
Ainsi que je vous l'ai dit, en regardant le plan de Pressac, p.159,
montrant l'état actuel de Krema I et la position des orifices
d'introduction du Zyklon B, on voit tout de suite où se situait
le cinquième orifice - oublié - et ça colle parfaitement avec les
dimensions originelles de la chambre à gaz.
Si les polonais avaient fait un travail sérieux de "restauration" on
aurait accès aux photos montrant les supposés "traces de trous
rebouchés" et les positions correspondantes sur des plans avant
d'entreprendre les travaux.

Voyons ce qu'ils ont bricolé:

1 - Trous selon leur "restauration"
https://www.cjoint.com/c/HJwpdNZJukF

On voit qu'ils ont bien respecté une certaine équidistance par rapport à
des murs transversaux.
Manque de pot, ces murs, qu'ils ont pris pour référence, ne
correspondent en rien à ceux de la morgue d'origine appelée "chambre à
gaz" par l'histoire officielle.
Par rapport aux murs de celle-ci, les trous se trouvent complètement
déplacés et ne respectent aucune équidistance.

2 - Trous sur morgue d'origine
https://www.cjoint.com/c/HJwpgjrLU2F

Ce n'est pas en rajoutant un cinquième ou sixième trou qu'ils vont
rattraper leur bourde crasse. Le mal est fait.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Les plafonds des prétendus "chambres à gaz" sont en béton armé et
les prétendus "trous d'introduction du Zyklon B" ne sont visibles
ni sur les plans originaux, ni sur les plafonds que l'on peut
aisément analyser en core aujourd'hui à Krema I et II.
Vous croyez que c'est en le répétant que ça deviendra vrai ?
C'est vrai car les plafonds aujourd'hui sont parfaitement analysables à
Krema I et II et aucun plan de ces bâtiments ne montre ces prétendus
trous d'introduction.

C'est pourtant pas difficile de dessiner des trous qui pouvaient
facilement être appelés "puits de lumière" si les nazis avaient voulu
"camoufler" leur crime comme selon ce que l'on nous raconte.

Ou sont-ils, les trous, sur les plans de Krema II et III?
Krema II, élévation
https://www.cjoint.com/c/HJwqpLBlusF

Vous croyez que l'on peut couler une dalle de béton sans auparavant
laisser des réserves pour de tels trous?
ET les ferrages de l'armature ne doivent-ils pas les prendre en compte?
IL faut bien des dessins pour exécuter tout ça, non?
Les nazis étaient-ils stupide au point d'avoir à creuser ces trous une
fois le plafond de béton terminé?
La jugeote n'est pas le fort des historiens de cour.

Auschwitz, curated lies


The Chemistry of Auschwitz
http://youtu.be/yddMuQhaDbw


PS. Faudra dire à Karmasyn d'arrêter d'accréditer la thèse que les
Kremas de Birkenau furent construits dans une intention criminelle. A
l'examen des plans de ces bâtiments, on est loin d'avoir affaire à des
"usines de mort" construites selon le génie industriel des allemands de
l'époque...
Par contre, on voit très bien comment étaient agencées leurs morgues et
la crémation.

Demandez à des gens qui connaissent un peu l'industrie...
Patoultan
2018-10-23 08:03:30 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Les études effectuées, par exemple pour trouver des traces de
cyanure dans les chambres à gaz, n'ont fait que confirmer ce que
les historiens savaient déjà par d'autres méthodes - les témoignages
des détenus et des SS, ainsi que les documents retrouvés.
Ce n'est pas la question posée.
C'est ma réponse.

J'ajoute que les historiens n'ont jamais eu le moindre doute sur la
réalité des chambres à gaz, alors qu'auraient apporté ces études
techniques ?

C'est uniquement parce que des hurluberlus ont prétendu récrire
l'histoire avec leurs études bidon, qu'on s'est cru obligé de
mener des recherches poussées sur les traces de cyanure dans les
chambres à gaz.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ben justement si, et vous devriez connaître ce document, page 149 du
livre de Pressac, montrant une photo du toit de Krema I en 1945, et
où on distingue les trous rebouchés.
Soit vous avez oublié, soit vous mentez sciemment.
Je le connais et il prouve bien que Pressac est un plaisantin.
Vous voulez dire que Faurisson aurait fait confiance à un plaisantin ?
Son mérite, c'est au contraire d'avoir pris ses recherches très au
sérieux - jusqu'à démontrer l'inverse de ce qu'il croyait.
Post by Zulu
Page 149 Pressac
https://www.cjoint.com/c/HJwpv7yHwdF
Pressac parle de 3 traces de supposés trous rebouchés.
Qu'est-ce qui prouve que ces traces sont des trous rebouchés?
Qu'est-ce que c'est, sinon ?

Pour la plus visible, on distingue même sa forme carrée.
Post by Zulu
Quelles sont les positions exactes de ces "traces" par rapport à la
"chambre à gaz". A vue de nez ces traces ne sont en rien compatibles
avec les trous que les polonais ont construit.
Si vous le dites.

Mais c'est au pif.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Il est amusant que vous ne vous rendiez pas compte qu'en prétendant
que les orifices ont été *mal* positionnés lors de la reconstitution,
vous suggérez que ces orifices existaient bel et bien, ailleurs !
Ainsi que je vous l'ai dit, en regardant le plan de Pressac, p.159,
montrant l'état actuel de Krema I et la position des orifices
d'introduction du Zyklon B, on voit tout de suite où se situait
le cinquième orifice - oublié - et ça colle parfaitement avec les
dimensions originelles de la chambre à gaz.
Si les polonais avaient fait un travail sérieux de "restauration"
on aurait accès aux photos montrant les supposés "traces de trous
rebouchés" et les positions correspondantes sur des plans avant
d'entreprendre les travaux.
Justement, le travail de restauration ne fut pas effectué avec toute
la rigueur nédessaire.

[Mais pourquoi diable auraient-ils photographié les traces de trous
rebouchés ? Pouvaient-ils prévoir que trente ans plus tard des
malfaisants contesteraient l'existence des chambres à gaz ?]
Post by Zulu
1 - Trous selon leur "restauration"
https://www.cjoint.com/c/HJwpdNZJukF
On voit qu'ils ont bien respecté une certaine équidistance par
rapport à des murs transversaux.
Le schéma ne correspond pas à celui de Pressac, auquel il vaut
mieux se référer.
Post by Zulu
Manque de pot, ces murs, qu'ils ont pris pour référence, ne
correspondent en rien à ceux de la morgue d'origine appelée
"chambre à gaz" par l'histoire officielle.
Non, c'est vous qui supposez à tort, juste pour appuyer votre thèse,
qu'ils ont creusé des trous en référence au mur erroné, alors qu'ils
ont simplement réouverts les trous bouchés.
Post by Zulu
Par rapport aux murs de celle-ci, les trous se trouvent complètement
déplacés et ne respectent aucune équidistance.
2 - Trous sur morgue d'origine
https://www.cjoint.com/c/HJwpgjrLU2F
Même problème que le schéma précédent : manifestement, le trou en bas
à gauche a été déplacé vers la gauche pour coller avec vos allégations.
Post by Zulu
Ce n'est pas en rajoutant un cinquième ou sixième trou qu'ils vont
rattraper leur bourde crasse. Le mal est fait.
Il suffit, avec le schéma plus exact de Pressac, de rajouter le 5e
trou manquant, en haut à droite, pour que leur disposition soit
tout à fait cohérente avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Vous croyez que c'est en le répétant que ça deviendra vrai ?
C'est vrai car les plafonds aujourd'hui sont parfaitement analysables
à Krema I et II et aucun plan de ces bâtiments ne montre ces
prétendus trous d'introduction.
A l'origine, Krema I fut conçu comme un crématoire ordinaire.
Les premiers gazages eurent lieu au block 11, mais comme il n'était
pas très pratique de devoir ramener les corps jusqu'au crématoire, il
a été décidé de transformer la morgue en chambre à gaz en perçant les
orifices dont vous contestez l'existence.
Zulu
2018-10-26 15:15:24 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Les études effectuées, par exemple pour trouver des traces de
cyanure dans les chambres à gaz, n'ont fait que confirmer ce que
les historiens savaient déjà par d'autres méthodes - les témoignages
des détenus et des SS, ainsi que les documents retrouvés.
Ce n'est pas la question posée.
C'est ma réponse.
Je retiens pour le jour où je serai sec.
En fait, j'en connais plus que vous.
Post by Patoultan
J'ajoute que les historiens n'ont jamais eu le moindre doute sur la
réalité des chambres à gaz, alors qu'auraient apporté ces études
techniques ?
C'est bien là une preuve de leur ignorance crasse des questions
techniques sur ce sujet.
Post by Patoultan
C'est uniquement parce que des hurluberlus ont prétendu récrire
l'histoire avec leurs études bidon, qu'on s'est cru obligé de
mener des recherches poussées sur les traces de cyanure dans les
chambres à gaz.
Lorsque l'on a affaire à un crime de cette ampleur, la moindre des chose
c'est d'en examiner l'arme. C'est ainsi que l'on procède dans toute
instruction criminelle qui se respecte.
Apparemment ce n'était guère le souci du tribunal fantoche de Nuremberg.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Ben justement si, et vous devriez connaître ce document, page 149 du
livre de Pressac, montrant une photo du toit de Krema I en 1945, et
où on distingue les trous rebouchés.
Soit vous avez oublié, soit vous mentez sciemment.
Je le connais et il prouve bien que Pressac est un plaisantin.
Vous voulez dire que Faurisson aurait fait confiance à un plaisantin ?
Son mérite, c'est au contraire d'avoir pris ses recherches très au
sérieux - jusqu'à démontrer l'inverse de ce qu'il croyait.
Post by Zulu
Page 149 Pressac
https://www.cjoint.com/c/HJwpv7yHwdF
Pressac parle de 3 traces de supposés trous rebouchés.
Qu'est-ce qui prouve que ces traces sont des trous rebouchés?
Qu'est-ce que c'est, sinon ?
Pour la plus visible, on distingue même sa forme carrée.
Oui ça pourrait être des évents de ventilation. En tout cas les trous
des polonais sont bidons.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Quelles sont les positions exactes de ces "traces" par rapport à la
"chambre à gaz". A vue de nez ces traces ne sont en rien compatibles
avec les trous que les polonais ont construit.
Si vous le dites.
Mais c'est au pif.
Oui, les plans de positionnement exact avant "restauration" seraient
intéressants mais les polonais n'ont pas semblé très intéressés par la
rigueur de leur travail.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Il est amusant que vous ne vous rendiez pas compte qu'en prétendant
que les orifices ont été *mal* positionnés lors de la reconstitution,
vous suggérez que ces orifices existaient bel et bien, ailleurs !
Ainsi que je vous l'ai dit, en regardant le plan de Pressac, p.159,
montrant l'état actuel de Krema I et la position des orifices
d'introduction du Zyklon B, on voit tout de suite où se situait
le cinquième orifice - oublié - et ça colle parfaitement avec les
dimensions originelles de la chambre à gaz.
Si les polonais avaient fait un travail sérieux de "restauration"
on aurait accès aux photos montrant les supposés "traces de trous
rebouchés" et les positions correspondantes sur des plans avant
d'entreprendre les travaux.
Justement, le travail de restauration ne fut pas effectué avec toute
la rigueur nédessaire.
Oui, puisque c'est un travail de manipulation.
Post by Patoultan
[Mais pourquoi diable auraient-ils photographié les traces de trous
rebouchés ? Pouvaient-ils prévoir que trente ans plus tard des
malfaisants contesteraient l'existence des chambres à gaz ?]
La "restauration" a ses exigences...
Mais ils se sont gourés grave dans leur job, c'est mesurable aujourd'hui..
Post by Patoultan
Post by Zulu
1 - Trous selon leur "restauration"
https://www.cjoint.com/c/HJwpdNZJukF
On voit qu'ils ont bien respecté une certaine équidistance par
rapport à des murs transversaux.
Le schéma ne correspond pas à celui de Pressac, auquel il vaut
mieux se référer.
Lequel?
Post by Patoultan
Post by Zulu
Manque de pot, ces murs, qu'ils ont pris pour référence, ne
correspondent en rien à ceux de la morgue d'origine appelée
"chambre à gaz" par l'histoire officielle.
Non, c'est vous qui supposez à tort, juste pour appuyer votre thèse,
qu'ils ont creusé des trous en référence au mur erroné, alors qu'ils
ont simplement réouverts les trous bouchés.
ET c'est vraiment mal "tombé"...
Faut être vraiment naïf pour ne pas voir là une preuve de manipulation.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Par rapport aux murs de celle-ci, les trous se trouvent complètement
déplacés et ne respectent aucune équidistance.
2 - Trous sur morgue d'origine
https://www.cjoint.com/c/HJwpgjrLU2F
Même problème que le schéma précédent : manifestement, le trou en bas
à gauche a été déplacé vers la gauche pour coller avec vos allégations.
Post by Zulu
Ce n'est pas en rajoutant un cinquième ou sixième trou qu'ils vont
rattraper leur bourde crasse. Le mal est fait.
Il suffit, avec le schéma plus exact de Pressac, de rajouter le 5e
trou manquant, en haut à droite, pour que leur disposition soit
tout à fait cohérente avec les dimensions originelles de la chambre
à gaz.
Quel schéma?
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Vous croyez que c'est en le répétant que ça deviendra vrai ?
C'est vrai car les plafonds aujourd'hui sont parfaitement analysables
à Krema I et II et aucun plan de ces bâtiments ne montre ces
prétendus trous d'introduction.
A l'origine, Krema I fut conçu comme un crématoire ordinaire.
Les premiers gazages eurent lieu au block 11, mais comme il n'était
pas très pratique de devoir ramener les corps jusqu'au crématoire, il
a été décidé de transformer la morgue en chambre à gaz en perçant les
orifices dont vous contestez l'existence.
Les nazis n'avaient nullement besoin de plusieurs trous pour introduire
un gaz dans une pièce.
Cette simple supposition de trous multiples est idiote de même que
l'utilisation de granulés de Zyklon B à dispersion lente de HCN.
Voir leur machine DEGESCH spécifique à et effet.
Loading Image...

A-t-on besoin de plusieurs valves pour gonfler un pneu?

Curated Lies-The Auschwitz Museum’s Misrepresentations, Distortions and
Deceptions


The Chemistry of Auschwitz
http://youtu.be/yddMuQhaDbw
Patoultan
2018-10-26 18:39:46 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
C'est uniquement parce que des hurluberlus ont prétendu récrire
l'histoire avec leurs études bidon, qu'on s'est cru obligé de
mener des recherches poussées sur les traces de cyanure dans les
chambres à gaz.
Lorsque l'on a affaire à un crime de cette ampleur, la moindre des
chose c'est d'en examiner l'arme. C'est ainsi que l'on procède dans
toute instruction criminelle qui se respecte.
Et comment fait-on si l'arme a disparu ou est très endommagée ?
On déclare que le crime n'a pas eu lieu ?

C'est manifestement la démarche négationniste.
Post by Zulu
Post by Patoultan
Non, c'est vous qui supposez à tort, juste pour appuyer votre thèse,
qu'ils ont creusé des trous en référence au mur erroné, alors qu'ils
ont simplement réouverts les trous bouchés.
ET c'est vraiment mal "tombé"...
Faut être vraiment naïf pour ne pas voir là une preuve de
manipulation.
Alors comment expliquez-vous que les trous d'aujourd'hui correspondent
bien - sauf pour le 5e [Z1], oublié - à ceux du cliché de 1945 ?

https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure28.shtml
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure29.shtml

Emplacement de Z1 :
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure31.shtml
Post by Zulu
Post by Patoultan
A l'origine, Krema I fut conçu comme un crématoire ordinaire.
Les premiers gazages eurent lieu au block 11, mais comme il n'était
pas très pratique de devoir ramener les corps jusqu'au crématoire, il
a été décidé de transformer la morgue en chambre à gaz en perçant les
orifices dont vous contestez l'existence.
Les nazis n'avaient nullement besoin de plusieurs trous pour
introduire un gaz dans une pièce.
Sans doute, et ceux qui ont "inventé" ces trous multiples devaient
le savoir : pourquoi ont-ils néanmoins parlé de plusieurs trous, ce
qui compliquait l'opération, si ça ne correspondait à aucune réalité ?

Une derniere remarque : vos URL sur YouTube sont inutiles, elles
sont toutes désactivées - au moins pour la France.
Zulu
2018-10-27 01:21:17 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
C'est uniquement parce que des hurluberlus ont prétendu récrire
l'histoire avec leurs études bidon, qu'on s'est cru obligé de
mener des recherches poussées sur les traces de cyanure dans les
chambres à gaz.
Lorsque l'on a affaire à un crime de cette ampleur, la moindre des
chose c'est d'en examiner l'arme. C'est ainsi que l'on procède dans
toute instruction criminelle qui se respecte.
Et comment fait-on si l'arme a disparu ou est très endommagée ?
On déclare que le crime n'a pas eu lieu ?
Les chambres de Majdanek sont en parfait état et à Krema II, seul le
plafond est effondré.
On peut faire l'analyse de beaucoup de chose sur et sous ce plafond
puisque c'est accessible. Reynouard l'a fait.
On a les plans, on a les murs, on a le plafond on a tout ce qu'il faut
en somme pour faire un bon rapport médico-légal de ces lieux.
On en apprend beaucoup sur les crimes avec bien moins que ça.
Post by Patoultan
C'est manifestement la démarche négationniste.
En effet.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Non, c'est vous qui supposez à tort, juste pour appuyer votre thèse,
qu'ils ont creusé des trous en référence au mur erroné, alors qu'ils
ont simplement réouverts les trous bouchés.
ET c'est vraiment mal "tombé"...
Faut être vraiment naïf pour ne pas voir là une preuve de
manipulation.
Alors comment expliquez-vous que les trous d'aujourd'hui correspondent
bien - sauf pour le 5e [Z1], oublié - à ceux du cliché de 1945 ?
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure28.shtml
Les "traces" ne sont pas positionnées comme les trous à ce que l'on voit.
Post by Patoultan
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure29.shtml
https://phdn.org/archives/holocaust-history.org/auschwitz/holes-report/holes-figure31.shtml
Quelle est sa position?
IL ne parait pas très compatible avec les autres
Encore une fois, la morgue devait avoir bien des trous d'aération et
l'abri des trous de ventilation.
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
A l'origine, Krema I fut conçu comme un crématoire ordinaire.
Les premiers gazages eurent lieu au block 11, mais comme il n'était
pas très pratique de devoir ramener les corps jusqu'au crématoire, il
a été décidé de transformer la morgue en chambre à gaz en perçant les
orifices dont vous contestez l'existence.
Les nazis n'avaient nullement besoin de plusieurs trous pour
introduire un gaz dans une pièce.
Sans doute, et ceux qui ont "inventé" ces trous multiples devaient
le savoir : pourquoi ont-ils néanmoins parlé de plusieurs trous, ce
qui compliquait l'opération, si ça ne correspondait à aucune réalité ?
Le nombre des trous est très variable, de 1 à 6 selon les témoins, avant
qu'une version à quatre trous soit finalement adoptée.
Faut pas trop se demander comment les bobards surgissent à partir des
rumeurs qui existaient dans les camps.
Savon à la graisse de juif, abat-jour en peau de juif, gazages de masse
de juifs, le gaz qui sort des pommes de douche ou du plancher...

Les chambres de désinfection, les mises en garde du danger et les
affiches lugubres sur la lutte contre les poux devaient frapper les
imaginations.
Post by Patoultan
Une derniere remarque : vos URL sur YouTube sont inutiles, elles
sont toutes désactivées - au moins pour la France.
Ce doit être la censure. IL faut alors passer par un site anonymiseur.
On peut aussi parfois remplacer you par hook dans l'adrese URL, hooktube
au lieu de youtube.


The Chemistry of Auschwitz
https://hooktube.com/watch?v=yddMuQhaDbw
Zulu
2018-10-30 00:25:00 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
C'est uniquement parce que des hurluberlus ont prétendu récrire
l'histoire avec leurs études bidon, qu'on s'est cru obligé de
mener des recherches poussées sur les traces de cyanure dans les
chambres à gaz.
Lorsque l'on a affaire à un crime de cette ampleur, la moindre des
chose c'est d'en examiner l'arme. C'est ainsi que l'on procède dans
toute instruction criminelle qui se respecte.
Et comment fait-on si l'arme a disparu ou est très endommagée ?
On déclare que le crime n'a pas eu lieu ?
C'est manifestement la démarche négationniste.
Les ruines de Krema II sont parfaitement analysables par des méthodes de
police scientifique. Seul, sont plafond est effondré ce qui a
certainement protégé es "preuves" des intempéries.

En moins de 2 ans, il y fut prétendument assassiné près de 400 000
juifs. C'est plus de 4 fois Hiroshima sur 210 m2.
ET un tel crime n'aurait laissé aucune trace matérielle?

La démarche "négationniste", comme vous dîtes, est de réclamer une
commission d'experts internationaux afin de faire un rapport
médico-légal exhaustif de ce lieu.

C'est pas difficile puisque les allemands l'ont fait en 1943 pour le
massacre de Katyn.
Patoultan
2018-10-30 08:33:27 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Et comment fait-on si l'arme a disparu ou est très endommagée ?
On déclare que le crime n'a pas eu lieu ?
C'est manifestement la démarche négationniste.
Les ruines de Krema II sont parfaitement analysables
Oui, ça a été fait.
Post by Zulu
par des méthodes de police scientifique. Seul, sont plafond est
effondré ce qui a certainement protégé es "preuves" des intempéries.
En moins de 2 ans, il y fut prétendument assassiné près de 400 000
juifs.
C'est plus de 4 fois Hiroshima sur 210 m2.
ET un tel crime n'aurait laissé aucune trace matérielle?
Si.

Et aussi des tas de témoignages.
Zulu
2018-10-30 15:07:43 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
Post by Patoultan
Et comment fait-on si l'arme a disparu ou est très endommagée ?
On déclare que le crime n'a pas eu lieu ?
C'est manifestement la démarche négationniste.
Les ruines de Krema II sont parfaitement analysables
Oui, ça a été fait.
Bien sûr que non, seule UNE analyse bien incomplète (exception bizarre
du bleu de Prusse, le composé capable de résister formidablement aux
intempéries et au temps) a été réalisé pour soi-disant contredire le
rapport Leuchter.
Il n'y a pas que ça à voir.
Il faut expliquer comment s'effectuait le crime et voir si ces
installations étaient compatibles avec ce qui est raconté, notamment
y-a-t-il vraiment des "trous d'introduction" au plafond tels que décrits
par les "témoins"?
Y-a-t-il des traces de fixation au sol et au plafond des prétendues
"colonnes d'introduction métalliques"?

Bref, un rapport d'expertise n'est pas un truc en 3 pages fait par des
polonais peu soucieux de la rigueur scientifique.

Quand on parle d'experts internationaux, on parle d'ingénieurs
chimistes, de spécialistes de la construction, de spécialistes de la
production de masse, de policiers scientifiques, etc...

On reste un peu sur notre faim.
Post by Patoultan
Post by Zulu
par des méthodes de police scientifique. Seul, sont plafond est
effondré ce qui a certainement protégé es "preuves" des intempéries.
En moins de 2 ans, il y fut prétendument assassiné près de 400 000
juifs.
C'est plus de 4 fois Hiroshima sur 210 m2.
ET un tel crime n'aurait laissé aucune trace matérielle?
Si.
Et aussi des tas de témoignages.
Bien sûr que non. Ces traces infimes sont dues aux fumigations
préventives que les allemands effectuaient dans les locaux à risque.

Ces traces ne sont en rien compatibles avec des gazages de masse répétés.

De plus, les canalisations de drainage ni les évents de ventilation
n'ont pas été examinés alors que l'on devrait y rencontrer des
concentrations de composés de HCN bien plus élevées si les gazages
avaient existé.
Olive
2018-10-30 09:10:48 UTC
Permalink
Je constate que Faurisson a été utile à la recherche historique. Alors
pourquoi faire voter une loi qui lui interdit la libre pensée sur le sujet ?
Post by Patoultan
Vous voulez dire que Faurisson aurait fait confiance à un plaisantin ?
Son mérite, c'est au contraire d'avoir pris ses recherches très au
sérieux - jusqu'à démontrer l'inverse de ce qu'il croyait.
Patoultan
2018-10-30 09:16:31 UTC
Permalink
Post by Olive
Je constate que Faurisson a été utile à la recherche historique.
Absolument pas.
Post by Olive
Alors pourquoi faire voter une loi qui lui interdit la libre pensée
sur le sujet ?
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
Olive
2018-10-30 09:42:25 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Olive
Je constate que Faurisson a été utile à la recherche historique.
Absolument pas.
vous vous contredisez d'un post à un autre. Juste avant, vous affirmiez
que c'est grâce aux thèses négationistes que la recherche historique
autour de la shoah était devenue rigoureuses, pour contrer les farfelus.
Post by Patoultan
Post by Olive
Alors pourquoi faire voter une loi qui lui interdit la libre pensée
sur le sujet ?
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
lol: la loi Gayssot interdit de penser que les chambre à gaz n'aient pas
existé. Par contre il est autorisé de penser que les indiens d'amérique
n'aient pas été exterminés.
K.
2018-10-30 09:59:09 UTC
Permalink
Post by Olive
Post by Patoultan
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
lol: la loi Gayssot interdit de penser que les chambre à gaz n'aient pas
existé.
C'est faux.
Olive
2018-10-30 10:17:40 UTC
Permalink
Faurisson a été condamné parce qu'il a violé la loi Gayssot, est ce vrai
ou pas ?
Post by K.
Post by Olive
Post by Patoultan
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
lol: la loi Gayssot interdit de penser que les chambre à gaz n'aient
pas existé.
C'est faux.
K.
2018-10-30 10:44:28 UTC
Permalink
Post by Olive
Post by K.
Post by Olive
Post by Patoultan
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
lol: la loi Gayssot interdit de penser que les chambre à gaz n'aient
pas existé.
C'est faux.
Faurisson a été condamné parce qu'il a violé la loi Gayssot, est ce vrai
ou pas ?
C'est vrai. Mais la loi Gayssot n'interdit pas de penser que les chambres
à gaz n'ont pas existé. Elle réprime comme délit l'expression
*publique* de la contestation des crimes contre l'humanité, tels qu'ils
ont été définis dans les statuts du tribunal de Nuremberg.

Par conséquent, vous pouvez organiser des soirées négationnistes chez
vous, en famille ou entre amis, autour d'un bon verre de bière, sans que
la loi y trouve à redire. C'est l'expression *publique* de ces thèses
qui est sanctionnée.
Olive
2018-10-30 10:58:06 UTC
Permalink
lol, tu ne vois pas le ridicule de la situation ? n n'a pas le droit de
le dire publiquement. cela ne fait pas partie de l'esprit des droits de
l'homme sur lesquels reposent la république française. c'est une sacré
violation de la liberté d'expression publique.

on a le droit de nier tous les génocides du monde publiquement, à
l'exception de celui condamné par nuremberg, qui je le rappelle ne fut
pas un tribunal "juste": droits de la défense bafoués, les juges issus
des vainqueurs, les articles du tribunal contestables, les lois imposées
du vainqueur, etc. Qui croit sérieusement à ce qu'un tel tribunal rende
un verdict juste du point de vue droit ? les USA avaient des lois
ségrégationnistes à l'époque, et se permettaient de juger les allemands
sur leurs lois racistes. Les soviétiques professionnels des procès
truqués, faisaient partie du tribunal. Allons allons :)

La loi Gayssot a introduit officiellement un doute sur l'objectivité du
traitement historique de la 2GM.
Post by K.
C'est vrai. Mais la loi Gayssot n'interdit pas de penser que les
chambres à gaz n'ont pas existé. Elle réprime comme délit l'expression
*publique* de la contestation des crimes contre l'humanité, tels qu'ils
ont été définis dans les statuts du tribunal de Nuremberg.
Par conséquent, vous pouvez organiser des soirées négationnistes chez
vous, en famille ou entre amis, autour d'un bon verre de bière, sans que
la loi y trouve à redire. C'est l'expression *publique* de ces thèses
qui est sanctionnée.
Zulu
2018-10-30 17:40:36 UTC
Permalink
Post by Olive
lol, tu ne vois pas le ridicule de la situation ? n n'a pas le droit de
le dire publiquement. cela ne fait pas partie de l'esprit des droits de
l'homme sur lesquels reposent la république française. c'est une sacré
violation de la liberté d'expression publique.
Quand on est révisionniste on est forcément antisémite, c'est ce
qu'implique la loi Gayssot qui est un additif à une loi antiraciste
appliquée à la presse.
Post by Olive
on a le droit de nier tous les génocides du monde publiquement, à
l'exception de celui condamné par nuremberg, qui je le rappelle ne fut
pas un tribunal "juste": droits de la défense bafoués, les juges issus
des vainqueurs, les articles du tribunal contestables, les lois imposées
du vainqueur, etc. Qui croit sérieusement à ce qu'un tel tribunal rende
un verdict juste du point de vue droit ? les USA avaient des lois
ségrégationnistes à l'époque, et se permettaient de juger les allemands
sur leurs lois racistes. Les soviétiques professionnels des procès
truqués, faisaient partie du tribunal. Allons allons :)
La loi Gayssot a introduit officiellement un doute sur l'objectivité du
traitement historique de la 2GM.
Non, la loi Gayssot institue un Dogme protégé par la loi.

Ce Dogme ne peut être contesté sous peine d'amende et de prison ferme.

Ce Dogme repose sur les conclusions d'un tribunal de guerre où les
vainqueurs jugeaient les vaincus sans appel possible.

C'est de là qu'est né "L'axe du bien".

DOGME, subst. masc.

Proposition théorique établie comme vérité indiscutable par l'autorité
qui régit une certaine communauté.

http://www.cnrtl.fr/definition/Dogme

La loi Gayssot introduit le Dogme historique.
Post by Olive
Post by K.
C'est vrai. Mais la loi Gayssot n'interdit pas de penser que les
chambres à gaz n'ont pas existé. Elle réprime comme délit l'expression
*publique* de la contestation des crimes contre l'humanité, tels
qu'ils ont été définis dans les statuts du tribunal de Nuremberg.
Par conséquent, vous pouvez organiser des soirées négationnistes chez
vous, en famille ou entre amis, autour d'un bon verre de bière, sans
que la loi y trouve à redire. C'est l'expression *publique* de ces
thèses qui est sanctionnée.
Zulu
2018-10-30 17:30:56 UTC
Permalink
Post by Olive
Faurisson a été condamné parce qu'il a violé la loi Gayssot, est ce vrai
ou pas ?
Il l'a été bien avant car ses travaux faisaient de la peine au gens.
Quand on fait de la peine au gens ils peuvent vous faire condamner pour
ça même si vos travaux sont jugés sérieux.

<>

Considérant que les positions ainsi adoptées par M. Faurisson sont aussi
blessantes pour les survivants des persécutions raciales et de la
déportation qu’outrageantes pour la mémoire des victimes, dont le grand
public se trouve incité à méconnaître les souffrances, si ce n’est à les
mettre en doute ; qu’en outre elles sont évidemment de nature, ainsi que
l’a justement relevé le tribunal, à provoquer des réactions
passionnelles d’agressivité contre tous ceux qui se trouvent ainsi
implicitement accusés de mensonge et d’imposture ;

<>
http://robertfaurisson.blogspot.com/1983/04/communique-texte-de-larret-du-26-avril.html


Avec la loi Gayssot, on avait enfin trouvé un moyen plus sérieux pour le
condamner.
Post by Olive
Post by K.
Post by Olive
Post by Patoultan
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
lol: la loi Gayssot interdit de penser que les chambre à gaz n'aient
pas existé.
C'est faux.
Patoultan
2018-10-30 10:09:30 UTC
Permalink
Post by Olive
Post by Patoultan
Absolument pas.
vous vous contredisez d'un post à un autre. Juste avant, vous
affirmiez que c'est grâce aux thèses négationistes que la recherche
historique autour de la shoah était devenue rigoureuses, pour
contrer les farfelus.
Contrer les farfelus n'a pas fait devenir la recherche plus rigoureuse,
elle l'était déjà, et n'a rien apporté de plus qu'on ne savait déjà.
Olive
2018-10-30 10:19:09 UTC
Permalink
savoir quelque chose et le prouver, ce sont deux choses distinctes...

Moi je sais que Dieu existe par exemple, et je ne ressens nullement le
besoin de le prouver scientifiquement. Si des sceptiques me disent
qu'ils ne croient pas en Dieu, je les laisse faire, je n'essayerai pas
de leur interdire de contredire ce que je sais.
Post by Patoultan
Post by Olive
Post by Patoultan
Absolument pas.
vous vous contredisez d'un post à un autre. Juste avant, vous
affirmiez que c'est grâce aux thèses négationistes que la recherche
historique autour de la shoah était devenue rigoureuses, pour
contrer les farfelus.
Contrer les farfelus n'a pas fait devenir la recherche plus rigoureuse,
elle l'était déjà, et n'a rien apporté de plus qu'on ne savait déjà.
Zulu
2018-10-30 15:48:46 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Olive
Je constate que Faurisson a été utile à la recherche historique.
Absolument pas.
Si si, il s'est trouvé des historiens, dont Hilberg, pour avouer que les
révisionnistes les ont obligé à plus de rigueur et plus
d'approfondissement dans la recherche...(Tiens donc, en disant des
conneries antisémites?)

Certains révisionnistes, comme Carlo Mattogno et Jürgen Graf, furent
cités dans "Yad Vashem studies" une revue historique juive sur la Shoah:

<>

The Lublin concentration camp was not a subject of interest for Western
historians for a long time. As a result, we cannot cite any research
that deals analytically with the issue of the number of victims. at
most, we can find mention of the number of victims among Jews: 50,000 in
Raul Hilberg; 50,000 to 60,000 in Wolfgang Scheffler; from 120,000 to
200,000 in Aharon Weiss; and 1,380,000 in Lucy Dawidowicz.[58]
Within the context of numerical findings concerning the Majdanek camp, a
revisionist book should also be mentioned. Its authors deal at length
with the issue of deportation and mortality. They negate gassing and
mass shootings of prisoners, but they do admit that the mortality was
high at the camp due to the living conditions and typhoid epidemic.
Based on an analysis of surviving death books, they determined that a
total of 42,000 prisoners died at Majdanek. [59]

______
57.
58.
59. Jürgen Graf, Carl Mattogno, KL Majdanek. Eine historsche und
technische Studie (Hastins: Castle Hill Publisher, 1998) .pp 71-79

Yad Vashem studies", vol 1 Part 1, p 102

<>

Ces deux historiens révisionnistes ont certainement contribué à la
révision très récente de l'histoire du camp de Majdanek qui n'est plus
considéré aujourd'hui comme un "camp d'extermination" contrairement à la
propagande russe qui lui attribua 1,5 millions de victimes à Nuremberg.
Ce camp fut d'ailleurs la rampe de lancement de l'accusation de génocide
par les soviétiques avec les photos des fours crématoires et des
prétendues chambres à gaz.

Voir
https://archive.org/details/CODOHEricHuntDenialPartie2

Cependant, les historiens officiels n'ont jamais accepté un débat public
courtois et franc sur la question, ce qui est le signe d'un manque de
confiance en leurs thèses...
Post by Patoultan
Post by Olive
Alors pourquoi faire voter une loi qui lui interdit la libre pensée
sur le sujet ?
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
En effet, à condition de le garder pour soi. Interdit de le dire
publiquement ou de le publier sous prétexte qu'on devient "haineux" et
"antisémite" dans ce cas.

L'internet permet de s'affranchir de ces contraintes fâcheuses en
promulguant les arguments révisionnistes mais jusqu'à quand?

Jusqu'à quand Reynouard pourra-t-il s'exprimer sans se faire gauler à
nouveau et jeter au cachot?

http://blogue-sc.com/

L’inéluctable victoire du révisionnisme

Sur le plan strictement scientifique et historique, la victoire des
révisionnistes est déjà totale mais encore faut-il porter la nouvelle à
la connaissance du grand public, ce qui n’est pas une mince affaire.

De toute façon, il existe nécessairement un considérable temps de retard
entre le moment où se produit une découverte scientifique qui est
renversante et le moment où, enfin, l’opinion publique se décide à
accepter cette découverte. Autrefois ce pouvait être l’affaire de
plusieurs siècles mais aujourd’hui, surtout grâce à Internet, deux ou
trois générations pourraient suffire (de 66 à 99 ans après 1945 !).

Un jour, des chercheurs venus de tous les horizons joindront leurs
efforts en vue de publier sur Internet une interminable Encyclopaedia
Universalis des mensonges de l’Holocauste, un immense Bêtisier de la
Shoah, une vaste recension du faux et de la falsification chez « les
vrais faussaires de l’Histoire ».

Sources ou références à l’appui, on y découvrira les noms et les œuvres
de ceux qui se sont déshonorés aussi bien par leurs mensonges, leurs
calomnies, leurs faux témoignages que par leurs appels à la répression
contre les révisionnistes.

Les générations futures y verront sur pièces comment naît, vit et meurt
un certain type de religion universelle essentiellement fondée sur la
haine, la fraude et le lucre.

Nul complot, nulle conjuration n’ont été nécessaires pour produire ces
abjections holocaustiques ; ont suffi, d’une part, l’orgueil du
vainqueur doté d’un pouvoir illimité, son aplomb, son cynisme, son goût
de la vengeance, et, d’autre part, l’exploitation de la Bêtise, du
Mensonge et de la Crédulité.

suite...

https://robertfaurisson.blogspot.com/2012/07/en-depit-de-la-repression-le.html
Zulu
2018-10-30 16:10:43 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
Post by Olive
Je constate que Faurisson a été utile à la recherche historique.
Absolument pas.
Si si, il s'est trouvé des historiens, dont Hilberg, pour avouer que les
révisionnistes les ont obligé à plus de rigueur et plus
d'approfondissement dans la recherche...(Tiens donc, en disant des
conneries antisémites?)
J'ai retrouvé la citation de Raul Hilberg publiée par Le Nouvel
Observateur et donnée par Faurisson dans son article.

"Raul Hilberg explique maintenant le génocide par la télépathie !"

<< Je dirai que, d'une certaine manière, Faurisson et d'autres, sans
l'avoir voulu, nous ont rendu service. Ils ont soulevé des questions qui
ont eu pour effet d'engager les historiens dans de nouvelles recherches.
Ils nous ont obligés à rassembler davantage d'informations, à réexaminer
les documents et à aller plus loin dans la compréhension de ce qui s'est
passé [3].>>

________________________________________________________________________
[2] R. Hilberg, « Les Archives de l'horreur », Le Nouvel Observateur,
3-9 juillet 1982, p. 70-73, 75-77.
[3] Id., p. 71, A.

https://robertfaurisson.blogspot.com/1988/09/raul-hilberg-explique-maintenant-le.html


Citation reprise ici

https://www.quora.com/Did-Raul-Hilberg-confess-he-was-at-a-loss-to-there-being-no-scientific-evidence-of-gas-chambers
Post by Zulu
Certains révisionnistes, comme Carlo Mattogno et Jürgen Graf, furent
<>
The Lublin concentration camp was not a subject of interest for Western
historians for a long time. As a result, we cannot cite any research
that deals analytically with the issue of the number of victims. at
most, we can find mention of the number of victims among Jews: 50,000 in
Raul Hilberg; 50,000 to 60,000 in Wolfgang Scheffler; from 120,000 to
200,000 in Aharon Weiss; and 1,380,000 in Lucy Dawidowicz.[58]
Within the context of numerical findings concerning the Majdanek camp, a
revisionist book should also be mentioned. Its authors deal at length
with the issue of deportation and mortality. They negate gassing and
mass shootings of prisoners, but they do admit that the mortality was
high at the camp due to the living conditions and typhoid epidemic.
Based on an analysis of surviving death books, they determined that a
total of 42,000 prisoners died at Majdanek. [59]
______
57.
58.
59. Jürgen Graf, Carl Mattogno, KL Majdanek. Eine historsche und
technische Studie (Hastins: Castle Hill Publisher, 1998) .pp 71-79
Yad Vashem studies", vol 1 Part 1, p 102
<>
Ces deux historiens révisionnistes ont certainement contribué à la
révision très récente de l'histoire du camp de Majdanek qui n'est plus
considéré aujourd'hui comme un "camp d'extermination" contrairement à la
propagande russe qui lui attribua 1,5 millions de victimes à Nuremberg.
Ce camp fut d'ailleurs la rampe de lancement de l'accusation de génocide
par les soviétiques avec les photos des fours crématoires et des
prétendues chambres à gaz.
Voir
https://archive.org/details/CODOHEricHuntDenialPartie2
Cependant, les historiens officiels n'ont jamais accepté un débat public
courtois et franc sur la question, ce qui est le signe d'un manque de
confiance en leurs thèses...
Post by Patoultan
Post by Olive
Alors pourquoi faire voter une loi qui lui interdit la libre pensée
sur le sujet ?
Aucune loi n'interdit à quiconque de penser ce qu'il veut sur
n'importe quel sujet.
En effet, à condition de le garder pour soi. Interdit de le dire
publiquement ou de le publier sous prétexte qu'on devient "haineux" et
"antisémite" dans ce cas.
L'internet permet de s'affranchir de ces contraintes fâcheuses en
promulguant les arguments révisionnistes mais jusqu'à quand?
Jusqu'à quand Reynouard pourra-t-il s'exprimer sans se faire gauler à
nouveau et jeter au cachot?
http://blogue-sc.com/
L’inéluctable victoire du révisionnisme
 Sur le plan strictement scientifique et historique, la victoire des
révisionnistes est déjà totale mais encore faut-il porter la nouvelle à
la connaissance du grand public, ce qui n’est pas une mince affaire.
De toute façon, il existe nécessairement un considérable temps de retard
entre le moment où se produit une découverte scientifique qui est
renversante et le moment où, enfin, l’opinion publique se décide à
accepter cette découverte. Autrefois ce pouvait être l’affaire de
plusieurs siècles mais aujourd’hui, surtout grâce à Internet, deux ou
trois générations pourraient suffire (de 66 à 99 ans après 1945 !).
Un jour, des chercheurs venus de tous les horizons joindront leurs
efforts en vue de publier sur Internet une interminable Encyclopaedia
Universalis des mensonges de l’Holocauste, un immense Bêtisier de la
Shoah, une vaste recension du faux et de la falsification chez « les
vrais faussaires de l’Histoire ».
Sources ou références à l’appui, on y découvrira les noms et les œuvres
de ceux qui se sont déshonorés aussi bien par leurs mensonges, leurs
calomnies, leurs faux témoignages que par leurs appels à la répression
contre les révisionnistes.
Les générations futures y verront sur pièces comment naît, vit et meurt
un certain type de religion universelle essentiellement fondée sur la
haine, la fraude et le lucre.
Nul complot, nulle conjuration n’ont été nécessaires pour produire ces
abjections holocaustiques ; ont suffi, d’une part, l’orgueil du
vainqueur doté d’un pouvoir illimité, son aplomb, son cynisme, son goût
de la vengeance, et, d’autre part, l’exploitation de la Bêtise, du
Mensonge et de la Crédulité.
suite...
https://robertfaurisson.blogspot.com/2012/07/en-depit-de-la-repression-le.html
Patoultan
2018-10-31 09:31:37 UTC
Permalink
Post by Zulu
J'ai retrouvé la citation de Raul Hilberg publiée par Le Nouvel
Observateur et donnée par Faurisson dans son article.
<< Je dirai que, d'une certaine manière, Faurisson et d'autres, sans
l'avoir voulu, nous ont rendu service. Ils ont soulevé des questions
qui ont eu pour effet d'engager les historiens dans de nouvelles
recherches. Ils nous ont obligés à rassembler davantage
d'informations, à réexaminer les documents et à aller plus loin dans
la compréhension de ce qui s'est passé [3].>>
C'était son opinion, mais concrètement, qu'a-t-on appris de plus, qu'on
ne savait déjà ?
Les recherches sur le sujet n'ont jamais cessé, de toute façon, et
n'ont fait que confirmer ce qu'on savait : que les négationnistes sont
des imposteurs, des charlatans et des faussaires.
Zulu
2018-10-31 15:39:49 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Post by Zulu
J'ai retrouvé la citation de Raul Hilberg publiée par Le Nouvel
Observateur et donnée par Faurisson dans son article.
<< Je dirai que, d'une certaine manière, Faurisson et d'autres, sans
l'avoir voulu, nous ont rendu service. Ils ont soulevé des questions
qui ont eu pour effet d'engager les historiens dans de nouvelles
recherches. Ils nous ont obligés à rassembler davantage
d'informations, à réexaminer les documents et à aller plus loin dans
la compréhension de ce qui s'est passé [3].>>
C'était son opinion, mais concrètement, qu'a-t-on appris de plus, qu'on
ne savait déjà ?
Les recherches sur le sujet n'ont jamais cessé, de toute façon, et
n'ont fait que confirmer ce qu'on savait : que les négationnistes sont
des imposteurs, des charlatans et des faussaires.
Si c'était tellement évident, on se demande pourquoi tant d'acharnement
à leur égard...

Pour faire taire des charlatans il est facile de leur opposer des
arguments convaincants dans un débat public.

En fait, jusqu'à ce jour AUCUNE PREUVE MATÉRIELLE ne fut exhibée pour
accréditer la thèses es "chambres à gaz homicides".

Les plans et ruines des crématoires d'Auschwitz sont là pour innocenter
les nazis de ce crime mythique.
Patoultan
2018-10-31 23:58:14 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Patoultan
C'était son opinion, mais concrètement, qu'a-t-on appris de plus, qu'on
ne savait déjà ?
Les recherches sur le sujet n'ont jamais cessé, de toute façon, et
n'ont fait que confirmer ce qu'on savait : que les négationnistes sont
des imposteurs, des charlatans et des faussaires.
Si c'était tellement évident, on se demande pourquoi tant
d'acharnement à leur égard...
Acharnement très relatif.
Post by Zulu
Pour faire taire des charlatans il est facile de leur opposer des
arguments convaincants dans un débat public.
Faire taire les charlatans en les invitant à s'exprimer publiquement !
C'est sûrement de l'humour négationniste...
Calamity Jade
2018-10-24 04:28:16 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Il est amusant que vous ne vous rendiez pas compte qu'en prétendant
que les orifices ont été *mal* positionnés lors de la reconstitution,
vous suggérez que ces orifices existaient bel et bien, ailleurs !
Relisez sa réponse ci-dessous, c'est... comique!
Post by Patoultan
Post by Zulu
Les plafonds des prétendus "chambres à gaz" sont en béton armé et
les prétendus "trous d'introduction du Zyklon B" ne sont visibles
ni sur les plans originaux, ni sur les plafonds que l'on peut
aisément analyser en core aujourd'hui à Krema I et II.
Mara
Et pan! Dans les gencives...
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Calamity Jade Pornhub - https://www.pornhub.com/users/calamity-jade
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Mensonges de Poutine - https://www.stopfake.org/fr/accueil/
Olive
2018-10-30 08:58:04 UTC
Permalink
Post by Patoultan
Ça, c'est ce que vous, les négationnistes, prétendez.
Contre l'avis de tous les historiens.
tous ? vraiment ? le pb est qu'on leur interdit de dire le contraire.
ceux qui disent le contraire sont pourchassés comme des sorcières.
Post by Patoultan
Décidément, je crois que vous êtes complètement à côté du sujet.
Le béton armé n'a rien à voir dans l'histoire.
Le pb est que la loi interdit tout débat serein. Les journalistes et les
hommes politiques ont complètement instrumentalisé la question, c'est
devenu un sujet hors histoire. Attendons quelques siècles, et on verra
ce qu'il en restera.
Duzz'
2018-10-12 07:19:25 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by Patoultan
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
C'est simplement un point de départ de discussion, si l'une ou l'autre a
été retouchée il est évident qu'il y a manipulaiton, si aucune ne l'a
été, il y a aussi manipulaiton, ailleurs, mais cete éventualité ne vous
dérange pas.
Faites gaffe, à force de tortiller du croupion vous allez finir par vous
péter le col du fémur.
K.
2018-10-12 10:21:11 UTC
Permalink
Post by Duzz'
Post by Herisson grognon
Post by Patoultan
La question n'est pas de savoir si les photos sont retouchées ou non.
C'est simplement un point de départ de discussion, si l'une ou l'autre a
été retouchée il est évident qu'il y a manipulaiton, si aucune ne l'a
été, il y a aussi manipulaiton, ailleurs, mais cete éventualité ne vous
dérange pas.
Faites gaffe, à force de tortiller du croupion vous allez finir par vous
péter le col du fémur.
À ce stade, je ne sais pas si on peut encore parler de tortillages. Ces
contorsions font penser à des spasmes ou à des convulsions.
Calamity Jade
2018-10-13 18:18:32 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Duzz'
Faites gaffe, à force de tortiller du croupion vous allez finir par vous
péter le col du fémur.
À ce stade, je ne sais pas si on peut encore parler de tortillages. Ces
contorsions font penser à des spasmes ou à des convulsions.
Yep! Avec le SS Standartenführer HerriSSon, faut plus s'étonner de rien!


Mara
+ 20,000
--
Jacqueline "Jade" Devereaux - http://jacqueline-devereaux.blogspot.com/
Youtube JadeDiscoHD - https://www.youtube.com/c/JadeDisco
Y+ Jade Docs&Movies I - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesI
Y+ Jade Docs&Movies III - https://www.youtube.com/c/JadeDocsMoviesIII
Google+ Jade DiscoHD - https://plus.google.com/+JadeDisco
G+ Jade Docs & Movies III - https://plus.google.com/+JadeDocsMoviesIII
Calamity Jade Pornhub - https://www.pornhub.com/users/calamity-jade
PostImages Gallery Jade - https://postimg.cc/gallery/ikhwdv9m/
Mensonges de Poutine - https://www.stopfake.org/fr/accueil/
Steve McCroskey
2018-10-12 14:28:50 UTC
Permalink
Post by Duzz'
croupion
C'est bizarre, cette obsession que vous avez pour le croupion.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Patrick
2018-10-11 06:25:05 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by K.
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
HG s'engage dans la voie du négationnisme, évolution naturelle pour des
pro-palestiniens et aussi pour les néo-nazes.
Pour voir du négationisme lorsque je montre une photo datée de 1945, et
la photo prise au même endroit des années plus tard, il faut être fort !
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer les
références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de ces
photos est régulièrement utilisée par les négationnistes pour
démontrer les soi-disant "mensonges de la Shoah".
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
Alain
Se cacher derrière un combat anti-sioniste pour en arriver là, vous
êtes vraiment une belle ordure.
MH
2018-10-11 15:22:29 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by K.
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
HG s'engage dans la voie du négationnisme, évolution naturelle pour des
pro-palestiniens et aussi pour les néo-nazes.
Pour voir du négationisme lorsque je montre une photo datée de 1945, et
la photo prise au même endroit des années plus tard, il faut être fort !
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer les
références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de ces photos
est régulièrement utilisée par les négationnistes pour démontrer les
soi-disant "mensonges de la Shoah".
https://twitter.com/Marcel_Malzbier/status/782206962511544320
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
Alain
Se cacher derrière un combat anti-sioniste pour en arriver là, vous êtes
vraiment une belle ordure.
Oh, les commémorations des victimes de la 2GM c'étaient le 8 mai 2018. Les
prochaines seront le 8 mai 2019. Vous êtes hors propos dans ce thread.

MH
--
- 350.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Bradley Manning, Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
Duzz'
2018-10-11 06:52:36 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
Vous êtes une pourriture de faux-cul.
Dégagez !
jmh
2018-10-11 07:00:00 UTC
Permalink
Post by Duzz'
Post by Herisson grognon
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
Vous êtes une pourriture de faux-cul.
Dégagez !
De touets façons ça intéresse qui encore cette période d'un précédent
millénaire ?
Duzz'
2018-10-11 08:02:58 UTC
Permalink
Post by jmh
Post by Duzz'
Post by Herisson grognon
Y a-t'il une des deux photos retouchée, ou les deux ? Non, alors
l'accusation de négationisme n'est qu'une provoc.
Vous êtes une pourriture de faux-cul.
Dégagez !
De touets façons ça intéresse qui encore cette période d'un précédent
millénaire ?
Il reste quelques nostalgiques et d'autres qui ne recherchent qu'un écran
de fumée.
Steve McCroskey
2018-10-10 20:48:44 UTC
Permalink
Post by K.
un site négationniste.

--

MH
2018-10-11 15:21:13 UTC
Permalink
Post by K.
Il n'est pas besoin d'avoir visité Auschwitz pour savoir comment
il était organisé.
Certes, consulter quelques photos est bien suffisant !
<https://www.cjoint.com/c/HJklYQEPHFb>
HG s'engage dans la voie du négationnisme, évolution naturelle pour des
pro-palestiniens et aussi pour les néo-nazes.
Pour voir du négationisme lorsque je montre une photo datée de 1945, et
la photo prise au même endroit des années plus tard, il faut être fort !
Le montage que vous présentez, et dont vous vous gardez d'indiquer les
références, vient d'un site négationniste. La juxtaposition de ces photos est
régulièrement utilisée par les négationnistes pour démontrer les soi-disant
"mensonges de la Shoah".
Oh, les commémorations des victimes de la 2GM c'étaient le 8 mai 2018. Les
prochaines seront le 8 mai 2019. Vous êtes hors propos dans ce thread.

MH
--
- 350.000 meurtres et 6 millions de déportés organisés en Syrie par la CIA,
israël, la turquie, l'angleterre, l'allemagne, la france, la croatie, la
jordanie, le qatar et l'arabie saoudite.
- Bradley Manning, Edward Snowden, Julian Assange, 3 héros face au terrorisme
d'état.
- En Ukraine l'UE/USA/Otan reforment et réarment la 2e division SS Das Reich
pour y organiser un coup d'état.
K.
2018-10-30 09:58:27 UTC
Permalink
Des prisonniers qui ne font *rien* ?
Alors qu'au contraire, sous-alimentés, ils s'épuisaient du matin au
soir dans des travaux pénibles à des cadences infernales !
Oui c'est vrai, Faurisson dit que c'est leur cause de mort, pas les
chambres à gaz. Cela n'enlève nullement l'atrocité de la shoah
d'admettre cette thèse. Pourquoi l'interdire ?
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été
utilisées à des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen
de nier la réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide,
la Shoah est un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour
perpétuer ce mensonge.

De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé", "le
génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire que
ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette déclaration
emblématique de Faurisson faite en 1980 au micro d'Europe 1 :

« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu
"génocide" des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a
permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les
principaux bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme
international, et dont les principales victimes sont le peuple allemand
— mais non pas ses dirigeants — et le peuple palestinien tout
entier. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
Olive
2018-10-30 10:25:10 UTC
Permalink
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen de nier la
réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide, la Shoah est
un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour perpétuer
ce mensonge.
non c'est faux. Vous caricaturez la pensée de vos adversaires, à défaut
de la contrer...

Les négationnistes ne disent nullepart que le génocide des juifs n'aient
pas eu lieu. ça c'est de la foutaise. Et s'ils venaient à le dire, ils
se décrédibiliseraient, car à part les néo-nazis et les agités du bocal,
personne au monde ne nie l'holocauste (même pas les pires ennemis du
sionistan).

En revanche, vos adversaires disent que c'est un génocide comme y en a
eu bcq d'autres dans l'histoire des guerres: et cette idée vous est
insupportable, car tuer des juifs par millions est à vos yeux plus cruel
que tuer des japonais par millions, ou tuer des amérindiens ou des
russes par millions. Ce qui vous est contesté est la sacralité de la
shoah, ie le fait de mettre la shoah au dessus de toutes les autres
souffrances du monde.
De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé", "le
génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire que
ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette déclaration
« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu "génocide"
des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une
gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux
bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme international, et dont
les principales victimes sont le peuple allemand — mais non pas ses
dirigeants — et le peuple palestinien tout entier. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
il a changé d'avis entre temps, d'autres interviews ne disent pas la
même chose. Il est vraiment malhonnête de votre part de juger le travail
de toute une vie en se basant sur 3 phrases prononcées en 1980.
K.
2018-10-30 11:13:48 UTC
Permalink
Post by Olive
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen de nier la
réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide, la Shoah est
un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour perpétuer
ce mensonge.
non c'est faux. Vous caricaturez la pensée de vos adversaires, à défaut
de la contrer...
Les négationnistes ne disent nullepart que le génocide des juifs n'aient
pas eu lieu. ça c'est de la foutaise. Et s'ils venaient à le dire, ils
se décrédibiliseraient
C'est ce qu'ils font, pourtant. Parce que dire que les gens sont morts
"naturellement" d'épuisement ou de maladies dans les camps et qu'il n'y a
pas eu de la part des nazis de volonté de les tuer, revient à nier qu'il
y ait eu crime, donc à nier la réalité du génocide.
Post by Olive
car à part les néo-nazis et les agités du bocal,
personne au monde ne nie l'holocauste (même pas les pires ennemis du
sionistan).
Merci de reconnaître que Faurisson, Reynouard et consorts, sont des
"agités du bocal" et parfois des néonazis. Dans le cas de Reynouard et
de Zündel, notamment, c'est d'ailleurs clairement assumé.

Mais notez au passage que les nazis "historiques" qui ont comparu à
Nuremberg n'ont pas nié, eux, la réalité du génocide. Ils ont
simplement cherché à minimiser leurs responsabilités.
Post by Olive
De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé", "le
génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire que
ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette déclaration
« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu "génocide"
des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une
gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux
bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme international, et dont
les principales victimes sont le peuple allemand — mais non pas ses
dirigeants — et le peuple palestinien tout entier. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
il a changé d'avis entre temps, d'autres interviews ne disent pas la
même chose. Il est vraiment malhonnête de votre part de juger le travail
de toute une vie en se basant sur 3 phrases prononcées en 1980.
Pourtant, en 2005, sur la chaîne iranienne Sahar 1, il affirme à nouveau
qu'"il n'y a jamais eu de politique d'extermination physique des Juifs",
que la "solution finale" consistait à "installer les Juifs quelque-part
dans le monde pour qu'ils ne soient plus des parasites" et que les
épidémies de typhus expliquaient "toutes les images de cadavres qu'on
nous présente dans les camps". (Ibid.)

Ces propos lui ont d'ailleurs valu d'être condamné par la 17e chambre du
tribunal correctionnel de Paris.

Je ne note pas de grand changement entre 1980 et 2005.
Olive
2018-10-30 11:25:33 UTC
Permalink
Post by K.
C'est ce qu'ils font, pourtant. Parce que dire que les gens sont morts
"naturellement" d'épuisement ou de maladies dans les camps et qu'il n'y
a pas eu de la part des nazis de volonté de les tuer, revient à nier
qu'il y ait eu crime, donc à nier la réalité du génocide.
non, ce sont vos affirmations et vos conclusions. Il y a plusieurs
tendances de pensées, vous vous focalisez sur les plus radicaux pour
caricaturer.. Ce n'est pas honnête intellectuellement de mettre l'accent
sur les plus extrémistes, afin de dénigrer le travail historique des
plus sérieux.
Post by K.
Merci de reconnaître que Faurisson, Reynouard et consorts, sont des
"agités du bocal" et parfois des néonazis. Dans le cas de Reynouard et
de Zündel, notamment, c'est d'ailleurs clairement assumé.
je ne dis pas que Faurisson est un agité du bocal, au contraire, il
semble qu'il a fait des efforts intellectuels considérables pour
défendre son opinion. Il faut le respecter pour cela. Et le fait qu'il
soit pourchassé de la sorte lui donne plus de crédit.

Quand à Reynoaurd, il n'a pas la même crédibilité que Faurisson. Il
n'est pas assez diplômé...
Post by K.
Mais notez au passage que les nazis "historiques" qui ont comparu à
Nuremberg n'ont pas nié, eux, la réalité du génocide. Ils ont simplement
cherché à minimiser leurs responsabilités.
oui c'est vrai, et leurs droits de la défense ont été bafoués. Les
condamnations pour pendaison n'ont pas été justes, car exécutés dans la
foulée, et aucun procès en appel n'a été fait. La vérité historique a
été empêchée à cause de ces exécutions.

Par ailleurs, je le répète, aucun doute ne subsiste sur la véracité du
génocide des juifs. Ce sont quelques éléments d'exactitude qui sont
contestées, comme les chambres à gaz.
Post by K.
Pourtant, en 2005, sur la chaîne iranienne Sahar 1, il affirme à nouveau
qu'"il n'y a jamais eu de politique d'extermination physique des Juifs",
que la "solution finale" consistait à "installer les Juifs quelque-part
dans le monde pour qu'ils ne soient plus des parasites" et que les
épidémies de typhus expliquaient "toutes les images de cadavres qu'on
nous présente dans les camps". (Ibid.)
Ces propos lui ont d'ailleurs valu d'être condamné par la 17e chambre du
tribunal correctionnel de Paris.
C'est un point de vue historique qui méritait d'être étudié dans les
universités, par condamné par des tribunaux...
Zulu
2018-10-30 18:07:47 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Olive
Post by K.
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été
utilisées à des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen
de nier la réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté
homicide, la Shoah est un mensonge et il y a eu une entente, une
conspiration, pour perpétuer ce mensonge.
non c'est faux. Vous caricaturez la pensée de vos adversaires, à
défaut de la contrer...
Les négationnistes ne disent nullepart que le génocide des juifs
n'aient pas eu lieu. ça c'est de la foutaise. Et s'ils venaient à le
dire, ils se décrédibiliseraient
C'est ce qu'ils font, pourtant. Parce que dire que les gens sont morts
"naturellement" d'épuisement ou de maladies dans les camps et qu'il n'y
a pas eu de la part des nazis de volonté de les tuer, revient à nier
qu'il y ait eu crime, donc à nier la réalité du génocide.
Post by Olive
car à part les néo-nazis et les agités du bocal, personne au monde ne
nie l'holocauste (même pas les pires ennemis du sionistan).
Merci de reconnaître que Faurisson, Reynouard et consorts, sont des
"agités du bocal" et parfois des néonazis. Dans le cas de Reynouard et
de Zündel, notamment, c'est d'ailleurs clairement assumé.
Mais notez au passage que les nazis "historiques" qui ont comparu à
Nuremberg n'ont pas nié, eux, la réalité du génocide. Ils ont simplement
cherché à minimiser leurs responsabilités.
C'est faux.

Vous avez ici la longue liste de ceux qui ont nié l'existence d'un génocide.

https://forum.codoh.com/viewtopic.php?f=2&t=8165

IL est vrai que le petit film hollywoodien concocté par les américains
sur les camps nazis (aujourd'hui on sait qu'il fut grossièrement
bidonné) en a impressionné plus d'un à Nuremberg.

Notez que plus de 312.022 affidavits de hauts gradés de l'administration
nazie et de l'armée qui niaient clairement avoir connu l'existence d'un
génocide furent arbitrairement écartés lors du jugement.

<>

Les 312.022 déclarations écrites et certifiées furent présentées à une
"commission".

Le procès-verbal de cette commission n'apparaît pas dans celui du procès
de Nuremberg. Les "National Archives" à Washington ne possèdent pas de
copie du procès-verbal de la commission. Elles n'en ont jamais entendu
parler, ne savent pas ce que c'est, et ne peuvent pas vous dire où on
peut les trouver.

Des 312.022 déclarations écrites, seulement quelques douzaines furent
traduites en anglais, tant et si bien que le Tribunal n'était pas en
mesure de les lire (XXI 287, 397-398).

Le Président du Tribunal, Sir Geoffrey Lawrence, ne comprenait pas
l'allemand ; l'accusateur en chef Robert Jackson non plus.

En raison d'un changement dans la réglementation entrepris à la dernière
minute (XXI 437-438, 441, 586-587), beaucoup d'autres déclarations
furent rejetées au motif de leur prétendu "manque de conformité" (XX
446-448).

La "commission" établit des "résumés" qui furent présentés au Tribunal
("x-mille déclarations tendant à établir le caractère humanitaire du
traitement des prisonniers", etc.).

Ces résumés ne furent pas considérés comme des preuves ; le Tribunal
promit de lire les 312.022 déclarations avant d'arriver à un jugement
(XXI 175). 14 jours plus tard, il fut annoncé que les 312.022
déclarations de la défense n'étaient pas vraies (XXII 176-178)

<>

A noter également que la "confession" du commandant d'Auschwitz Rudolf
Höss, que l'on sait désormais obtenue sous la torture et le chantage au
sort de sa famille, et sur laquelle reposait tout l'échafaudage de
l'accusation pour la "Solution finale" à Nuremberg, est aujourd'hui
entachée d'un manque certain de crédibilité même auprès d'historiens
exterminationnistes.

Sur le procès bidon de Nuremberg, lire
https://archive.org/details/Non-coupableAuProcesDeNuremberg1996
K.
2018-10-31 19:12:21 UTC
Permalink
Post by K.
Post by K.
Post by Olive
Post by K.
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été
utilisées à des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen
de nier la réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté
homicide, la Shoah est un mensonge et il y a eu une entente, une
conspiration, pour perpétuer ce mensonge.
non c'est faux. Vous caricaturez la pensée de vos adversaires, à
défaut de la contrer...
Les négationnistes ne disent nullepart que le génocide des juifs
n'aient pas eu lieu. ça c'est de la foutaise. Et s'ils venaient à le
dire, ils se décrédibiliseraient
C'est ce qu'ils font, pourtant. Parce que dire que les gens sont morts
"naturellement" d'épuisement ou de maladies dans les camps et qu'il n'y
a pas eu de la part des nazis de volonté de les tuer, revient à nier
qu'il y ait eu crime, donc à nier la réalité du génocide.
Post by Olive
car à part les néo-nazis et les agités du bocal, personne au monde ne
nie l'holocauste (même pas les pires ennemis du sionistan).
Merci de reconnaître que Faurisson, Reynouard et consorts, sont des
"agités du bocal" et parfois des néonazis. Dans le cas de Reynouard et
de Zündel, notamment, c'est d'ailleurs clairement assumé.
Mais notez au passage que les nazis "historiques" qui ont comparu à
Nuremberg n'ont pas nié, eux, la réalité du génocide. Ils ont simplement
cherché à minimiser leurs responsabilités.
C'est faux.
Vous avez ici la longue liste de ceux qui ont nié l'existence d'un génocide.
https://forum.codoh.com/viewtopic.php?f=2&t=8165
Justement, on trouve ici un extrait de la déposition du SS Josef Kramer,
commandant du camp de concentration d'Auschwitz-II (Birkenau), faite à
son procès en 1945 :

"The gas chamber existed, there is no doubt about it. It is clear that
thousands of people were killed in the gas chambers at Auschwitz..."

Mais, dans la "logique" négationniste, cette reconnaissance de
l'existence des chambres à gaz par un SS est la meilleure preuve de leur
.. inexistence.

En effet, on nous explique que les accusés n'avaient pas d'autre choix,
pour se défendre, que de se conformer au "dogme des chambres à gaz"
imposé par les vainqueurs. Imparable.

C'est là un raisonnement "tautologique" qu'on retrouve chez tous les
conspirationnistes.

Un "truther" qui avait collecté des échantillons dans les poussières du
WTC, déçu de ne pas y trouver de traces d'explosif, en avait conclu que
des agents impliqués dans le complot qu'il dénonçait avaient échangé
ses échantillons afin qu'il ne découvre pas la vérité. Cette
substitution était pour lui la meilleure preuve qu'il était dans le
vrai.

On est exactement dans la même démarche avec les négationnistes,
puisque leurs affirmations sont irréfutables (au sens de Karl Popper).
Tout est mis à profit pour étayer la thèse qui est posée comme une
vérité au départ, même des informations apparemment contradictoires.
Cardinal de Hère
2018-10-30 16:36:54 UTC
Permalink
Post by Olive
Les négationnistes ne disent nullepart que le génocide des juifs n'aient
pas eu lieu. ça c'est de la foutaise. Et s'ils venaient à le dire, ils
se décrédibiliseraient, car à part les néo-nazis et les agités du bocal,
personne au monde ne nie l'holocauste (même pas les pires ennemis du
sionistan).
Si, ils le disent. Les révisionnistes comme Faurisson ou Reynouard nient
qu'il y ait eu un génocide, une intention d'exterminer tous les juifs
parce que juifs. Ils attribuent les deux millions de morts juifs de la
seconde guerre mondiale pour un million aux régime nazi (700.000 morts à
cause des épidémies liées à la désorganisation du IIIe Reich à partir
des bombardements massifs de 1944, 300.000 éliminés lors des combats
contre les partisans à l'arrière du front contre la Russie) et un
million au régime communiste. Il suffit d'écouter les vidéos proposées
par les révisionnistes ou de lire leurs oeuvres. Ils sont très clairs
sur ce point : d'après eux leurs travaux montreraient qu'il n'y a pas eu
de génocide juif. Et Reynouard le rappelle encore dans ses deux
dernières vidéos qui constituent un défi lancé au CRIF, d'aucuns diront
une provocation, qui a immédiatement déclenché l'ire de cette
organisation pourtant connue pour sa mansuétude et son ton badin :)
suivie d'une interdiction de la vidéo sur Youtube. Il faut utiliser un
VPN pour les chercher sur le blog de Reynouard.
Cardinal de Hère
2018-10-30 16:23:45 UTC
Permalink
Oui c'est vrai, Faurisson dit que c'est leur cause de mort, pas les
chambres à gaz. Cela n'enlève nullement l'atrocité de la shoah
d'admettre cette thèse. Pourquoi l'interdire ?
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen de nier la
réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide, la Shoah est
un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour perpétuer
ce mensonge.
De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé", "le
génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire que
ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette déclaration
« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu "génocide"
des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une
gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux
bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme international, et dont
les principales victimes sont le peuple allemand — mais non pas ses
dirigeants — et le peuple palestinien tout entier. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
Tout ce que cela prouve c'est que le révisionnisme implique une certaine
dose de conspirationnisme, pas qu'il se trompe. L'argument est donc
purement rhétorique et s'appuie sur un climat de diabolisation du
conspirationnisme.

Mais il se trouve que la thèse officielle du 911 est également
conspirationniste : les deux tours jumelles se seraient effondrées suite
à un complot mené par un homme sous dialyse se terrant dans des grottes
en Afghanistan. Il y aurait donc les bons complots et les complots
diabolisés par la presse, les médias et la classe politique. Mais qui
décide qu'un complot est bon tandis qu'un autre est mauvais ?
Certainement pas la raison mais les médias et la classe politique qui se
sont donc concertés afin de tenir le même discours et de l'imposer au
monde entier. Ce qui en soit constitue un complot et par conséquent
prouve que les complots existent !

On ne peut donc pas utiliser le conspirationnisme (dénonciation des
complots) pour juger de la validité d'une thèse.
Cardinal de Hère
2018-10-30 16:56:59 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Mais il se trouve que la thèse officielle du 911 est également
conspirationniste : les deux tours jumelles se seraient effondrées suite
à un complot mené par un homme sous dialyse se terrant dans des grottes
en Afghanistan. Il y aurait donc les bons complots et les complots
diabolisés par la presse, les médias et la classe politique. Mais qui
décide qu'un complot est bon tandis qu'un autre est mauvais ?
Certainement pas la raison mais les médias et la classe politique qui se
sont donc concertés afin de tenir le même discours et de l'imposer au
monde entier. Ce qui en soit
soi
Post by Cardinal de Hère
constitue un complot et par conséquent prouve que les complots existent !
On ne peut donc pas utiliser le conspirationnisme (dénonciation des
complots) pour juger de la validité d'une thèse.
Xharkin
2018-10-30 17:18:06 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
les complots existent !
Certes, ce n'est pas une raison pour en mettre à toutes
les sauces.
Steve McCroskey
2018-10-30 17:42:07 UTC
Permalink
Post by Xharkin
Post by Cardinal de Hère
les complots existent !
Certes, ce n'est pas une raison pour en mettre à toutes
les sauces.
Je n'ai pas à cette heure trouvé de théorie de qualité sur la fatigue et
le repos de Macron.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cardinal de Hère
2018-10-30 18:40:38 UTC
Permalink
Post by Steve McCroskey
Post by Xharkin
Post by Cardinal de Hère
les complots existent !
Certes, ce n'est pas une raison pour en mettre à toutes
les sauces.
Je n'ai pas à cette heure trouvé de théorie de qualité sur la fatigue et
le repos de Macron.
Henri Makow est en train de pondre une théorie complète et raffinée sur
le rapport entre la fréquence des enlucades exotiques et la fatigue du
sujet exotiquement enluqué.
Cardinal de Hère
2018-10-30 18:44:17 UTC
Permalink
Post by Xharkin
Certes, ce n'est pas une raison pour en mettre à toutes
les sauces.
Sauce gribiche pour les Britiches, sauce coquillard pour les
Franchouillards !
Zulu
2018-10-30 18:39:47 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Oui c'est vrai, Faurisson dit que c'est leur cause de mort, pas les
chambres à gaz. Cela n'enlève nullement l'atrocité de la shoah
d'admettre cette thèse. Pourquoi l'interdire ?
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées
à des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen de nier la
réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide, la Shoah
est un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour
perpétuer ce mensonge.
De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé",
"le génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire
que ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette
« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu
"génocide" des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui
a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les
principaux bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme
international, et dont les principales victimes sont le peuple
allemand — mais non pas ses dirigeants — et le peuple palestinien tout
entier. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
Tout ce que cela prouve c'est que le révisionnisme implique une certaine
dose de conspirationnisme, pas qu'il se trompe. L'argument est donc
purement rhétorique et s'appuie sur un climat de diabolisation du
conspirationnisme.
Faurisson et Reynouard ont toujours exprimé clairement qu'ils ne
croyaient pas à un "complot juif" mais à l'exploitation sioniste d'un
mensonge historique.

Il faut bien comprendre ce que Faurisson entend par "mensonge
historique" qu'il inclut dans sa fameuse "phrase de 60 mots". Il évoque
souvent à cet effet l'accusation contre Néron pour l'incendie de Rome.

Quelques citations où Faurisson réfute la thèse d'un supposé "complot juif"

<>

<< Personnellement, je donne tort à ceux qui tentent d'expliquer le
mensonge du prétendu « Holocauste » par l'idée d'un « complot juif ».
Dans un tel cas, les juifs n'ont nul besoin d'ourdir un complot [8]. Il
leur suffit, tout simplement, d'obéir à des usages millénaires, ceux de
la tradition juive.>>
_____________________________________________________________________
[8] Il est plaisant d'entendre les juifs se plaindre ou se moquer de ce
que certains goïm parlent de «complot juif». Nul n'est plus porté à voir
partout des complots que le juif élevé dans la croyance que
l'antisémitisme est le résultat d'une sorte d'entente millénaire qui va
des Égyptiens de l'Antiquité aux Allemands du IIIe Reich en passant,
pour ainsi dire, par tous les peuples de la terre, de siècle en siècle
et pour l'éternité. L'idée de « complot» est, en ce sens, typiquement juive.

https://robertfaurisson.blogspot.com/1996/05/le-mythe-de-l-holocauste-en-trois-mots.html

<>

7. Bien qu’ils prétendent le contraire, les juifs et les sionistes se
moquent – non sans raison – de ceux qui parlent de « complot juif » ou
de « conspiration d’Auschwitz », étant donné qu’il n’y a pas de «
complot juif » (non plus que de « complot » franc-maçon, jésuite, papal,
américain ou communiste) mais un pouvoir juif ou une influence juive ;
de la même façon, il n’y a pas de « conspiration d’Auschwitz » mais un
mensonge d’Auschwitz ; au demeurant, les idées de complot ou de
conspiration, chères à la tradition juive, devraient rester l’apanage de
cette dernière ; nous aurions tort d’y avoir recours.

<>

https://robertfaurisson.blogspot.com/2001/03/conference-de-beyrouth-francais.html

<>

Je souhaite qu’une lecture attentive de tous ces mots et de leur
agencement permette de voir que je ne reprends nullement à mon compte la
thèse du « complot juif ». Pour nous, il n’existe pas de « complot juif
» ni, d’ailleurs, de « complot contre les juifs ». Il existe, tout au
plus, une conjuration des imaginations, une croyance générale, une
conviction sincère. De plus, je ne prends la défense ni de l’Allemagne
ni du peuple palestinien, mais de la vérité, un bien grand mot
peut-être, que je définirais comme « ce qui est vérifiable», « ce qui
est exact », « ce qui est le contraire du mensonge ». Parmi les victimes
« non principales » de ce mensonge historique, il va de soi que figurent
les jeunes générations juives élevées dans les croyances aberrantes de
la religion de l’« Holocauste ».

<>

https://robertfaurisson.blogspot.com/1990/06/lettre-m-tedjini-haddam-recteur-de-la.html


Le mensonge historique selon Faurisson

Lettre à Ernst Nolte

<>

Je veux parler de ma phrase de soixante mots.

...

Personnellement, je mettrai les points sur les «i» et, pour être clair,
je reprendrai ici la comparaison que vous avez lue sous ma plume et que
j’ai souvent utilisée devant les tribunaux français et canadiens (pour
ces derniers, il existe une transcription littérale des débats) :

ceux qui affirment que Néron a incendié Rome et qui propagent cette
affirmation comme s’il s’agissait d’une vérité historique ne sont certes
pas des menteurs ; ce sont des moutons de Panurge, des chiens de Pavlov,
des perroquets, des victimes d’un mensonge historique ou, si vous
préférez ce néologisme d’intellectuel, d’un «mythe».

Plus on avance dans le temps ou dans l’histoire, plus le nombre et,
parfois, la conviction des victimes s’accroissent ; vous connaissez le
raisonnement cher aux colporteurs de ragots : «Il n’y pas de fumée sans
feu». C’est ainsi qu’un simple mensonge ou une rumeur deviennent
historiques. Les livres d’histoire en sont pleins.


Il suffit, d’ailleurs, d’un peu d’attention auditive pour se rendre
compte que ma phrase est faite d’éléments qui s’appellent et se
répondent l’un l’autre. J’ai tenu à conférer au début de cette phrase
tout son poids d’histoire avec les trois mots suivants que je souligne
pour la circonstance :


« Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des
juifs forment un seul et même mensonge historique [...] »


Hitler..., les juifs..., l’histoire... Sans jeu de mots, il me semble
qu’il y a là toute l’histoire dont nous débattons. Si vous supprimez
l’adjectif d’«historique», vous retirez à tout ce début son poids
d’histoire et vous m’attribuez une phrase qui est boiteuse.


Certes, lorsque je parle ou que j’écris, il peut m’arriver d’éviter
l’emploi, à chaque fois, de l’adjectif «historique». Je ne vais pas
assommer mon lecteur ou mon auditeur avec le binôme lancinant de
«mensonge historique», mais soyez assuré que le contexte le plus direct
est là pour leur faire entendre que «mensonge» signifie alors «mensonge
historique».


J’ai, par ailleurs, le droit d’être lu avec un minimum d’attention,
surtout par un homme que le mot même d’«historique» ne saurait
normalement laisser indifférent.


Je suis à votre disposition pour les références, si vous les désirez.


Cette mise au point, je le répète, me paraissait nécessaire pour
l’avenir, et même pour le proche avenir.


2 octobre 1993

https://robertfaurisson.blogspot.com/1993/10/lettre-ernst-nolte.html
Cardinal de Hère
2018-10-31 12:04:36 UTC
Permalink
Post by Zulu
Post by Cardinal de Hère
Tout ce que cela prouve c'est que le révisionnisme implique une
certaine dose de conspirationnisme, pas qu'il se trompe. L'argument
est donc purement rhétorique et s'appuie sur un climat de
diabolisation du conspirationnisme.
Faurisson et Reynouard ont toujours exprimé clairement qu'ils ne
croyaient pas à un "complot juif" mais à l'exploitation sioniste d'un
mensonge historique.
Il faut bien comprendre ce que Faurisson entend par "mensonge
historique" qu'il inclut dans sa fameuse "phrase de 60 mots". Il évoque
souvent à cet effet l'accusation contre Néron pour l'incendie de Rome.
Quelques citations où Faurisson réfute la thèse d'un supposé "complot juif"
Que le complot soit juif, communiste, anglo-saxon ou commun à ces trois
clans ne change rien au fait qu'il y ait complot.
K.
2018-10-31 20:06:28 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides est, pour les négationnistes, un moyen de nier la
réalité du génocide. S'il n'y a pas eu de volonté homicide, la Shoah est
un mensonge et il y a eu une entente, une conspiration, pour perpétuer
ce mensonge.
De sorte que les affirmations "les chambres à gaz n'ont pas existé", "le
génocide n'a pas existé", "il existe un complot pour faire croire que
ces choses ont existé" sont liées, comme en témoigne cette déclaration
« Les prétendues "chambres à gaz" hitlériennes et le prétendu "génocide"
des Juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une
gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux
bénéficiaires sont l'État d'Israël et le sionisme international, et dont
les principales victimes sont le peuple allemand — mais non pas ses
dirigeants — et le peuple palestinien tout entier. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Faurisson
Tout ce que cela prouve c'est que le révisionnisme implique une certaine
dose de conspirationnisme
Tout à fait. Selon Valérie Igounet, historienne et directrice adjointe
de Conspiracy Watch, le négationnisme serait la première théorie du
complot d'après la seconde guerre mondiale, née en 1948 avec la
création d'Israël :

https://www.franceculture.fr/histoire/le-negationnisme-premiere-theorie-du-complot
Post by Cardinal de Hère
diabolisation du conspirationnisme.
On ne le diabolisera jamais assez.
Steve McCroskey
2018-10-31 20:23:45 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
diabolisation du conspirationnisme.
On ne le diabolisera jamais assez.
C'est ce que recommandent les principaux dirigeants reptiliens de la
constellation d'Orion.
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cardinal de Hère
2018-10-31 22:51:43 UTC
Permalink
Post by Steve McCroskey
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
diabolisation du conspirationnisme.
On ne le diabolisera jamais assez.
C'est ce que recommandent les principaux dirigeants reptiliens de la
constellation d'Orion.
Mulder et Scully veulent disséquer K.
Cardinal de Hère
2018-10-31 22:50:22 UTC
Permalink
Post by K.
https://www.franceculture.fr/histoire/le-negationnisme-premiere-theorie-du-complot
La création d'Israël repose sur une théorie un chouïah complotiste.
Post by K.
On ne diabolisera jamais assez.
Bigre !
Zulu
2018-10-30 16:58:08 UTC
Permalink
Des prisonniers qui ne font *rien* ?
Alors qu'au contraire, sous-alimentés, ils s'épuisaient du matin au
soir dans des travaux pénibles à des cadences infernales !
Oui c'est vrai, Faurisson dit que c'est leur cause de mort, pas les
chambres à gaz. Cela n'enlève nullement l'atrocité de la shoah
d'admettre cette thèse. Pourquoi l'interdire ?
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides
Cette affirmation sera erronée le jour où les historiens prouveront le
contraire. On n'y est pas encore.
K.
2018-10-31 18:34:57 UTC
Permalink
Post by Zulu
Des prisonniers qui ne font *rien* ?
Alors qu'au contraire, sous-alimentés, ils s'épuisaient du matin au
soir dans des travaux pénibles à des cadences infernales !
Oui c'est vrai, Faurisson dit que c'est leur cause de mort, pas les
chambres à gaz. Cela n'enlève nullement l'atrocité de la shoah
d'admettre cette thèse. Pourquoi l'interdire ?
L'affirmation (erronée) que les chambres à gaz n'ont pas été utilisées à
des fins homicides
Cette affirmation sera erronée le jour où les historiens prouveront le
contraire. On n'y est pas encore.
Les preuves historiques existent et ont continué à exister quand bien
même Faurisson en niait l'existence ou mettait en cause leur
authenticité. Par conséquent, les historiens n'ont rien à démontrer,
puisque toutes les preuves sont là depuis 1945, certaines même avant.

Si les chambres à gaz ont été détruites par les Allemands avant la fin
de la guerre (sauf à Maïdanek), il reste les archives allemandes,
notamment les correspondances des constructeurs, les témoignages des
anciens SS, comme ceux de Pery Broad et de Rudolf Hoess, concordants bien
qu'il n'y ait eu aucun contact entre eux et que les dépositions aient
été faites devant des juridictions différentes, enfin les témoignages
d'anciens détenus, et ce dès 1943 et 1944, comme ceux des évadés
d'Auschwitz (dont un officier polonais) dont les rapports ont été
publiés aux États-Unis en 1944 par l'Executive Office of War Refugees
Board, ou encore ces témoignages retrouvés cachés à Birkenau, écrits
à différentes époques par des membres des Sonderkommandos.

Par conséquent, les preuves abondent, et pour les historiens la question
de l'existence des chambres à gaz et de leur utilisation homicide par les
nazis ne fait pas débat. Ils n'ont donc aucune raison de "prouver" quoi
que ce soit, ni de répondre aux objections de mauvaise foi de ceux qui,
comme Faurisson, prennent prétexte d'une démarche pseudo-historique pour
tenter de réhabiliter le nazisme en l'exemptant de ses crimes.

La démarche a aussi peu de sens que de vouloir mobiliser les
scientifiques pour répondre point par point aux arguments de ceux qui
prétendent que la Terre est plate, sachant d'ailleurs que toute
démonstration sera contestée puisque ces croyances n'ont pas de
fondement rationnel. Elles se donnent un air de vérité
pseudo-scientifique pour tromper les naïfs, mais ce vernis ne résiste
pas à un examen sérieux.

En définitive, tout comme les scientifiques ont mieux à faire que de
répondre aux "flat earthers", les historiens n'ont aucune raison de
débattre avec des idéologues comme Faurisson.
Cardinal de Hère
2018-10-31 18:39:03 UTC
Permalink
Les preuves historiques existent ... es comme Faurisson.
Tout cela a été débunké par Reynouard. La position des chouïaistes ne
tient que par la sottise gay.
Steve McCroskey
2018-10-31 18:44:54 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
[Hitler etc.]
Tout cela a été débunké
Rock around the bunker
Rock around rock around
--
http://youtu.be/krErY7ORb2U
Cardinal de Hère
2018-10-31 19:13:47 UTC
Permalink
Post by Steve McCroskey
Post by Cardinal de Hère
[Hitler etc.]
Tout cela a été débunké
Rock around the bunker
Rock around rock around
:)
K.
2018-11-01 10:32:07 UTC
Permalink
Post by Cardinal de Hère
Les preuves historiques existent ... es comme Faurisson.
Tout cela a été débunké par Reynouard.
Citer Reynouard vous disqualifie d'emblée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Reynouard
Cardinal de Hère
2018-11-01 12:12:58 UTC
Permalink
Post by K.
Post by Cardinal de Hère
Tout cela a été débunké par Reynouard.
Citer Reynouard vous disqualifie d'emblée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Reynouard
Citer Wikipédia vous disqualifie d'emblée.

<http://www.ascertainthetruth.com/att/index.php/the-media/who-controls-the-media/429-zionist-control-of-wikipedia>
K.
2018-10-31 20:55:59 UTC
Permalink
LOL
Excellente application de la méthode hypercritique chère à Faurisson.
Il n'existe plus aujourd'hui de moyens d'arriver mà une certitude absolue
sur cette agression, bien qu'à l'époque personne n'en ait douté.
Vous admettez donc que cette "agression" pourrait être une opération
"false flag" montée par les négationnistes en accord avec la soi-disant
victime, dans le but d'attirer l'attention des médias sur sa personne et
de se poser en martyr du révisionnisme ?

Mais alors, quel crédit scientifique accorder à quelqu'un qui serait
capable d'une telle mystification ?
Yetsira
2018-10-31 22:59:03 UTC
Permalink
Post by K.
Vous admettez donc que cette "agression" pourrait être une opération
"false flag" montée par les négationnistes en accord avec la soi-disant
victime, dans le but d'attirer l'attention des médias sur sa personne et
de se poser en martyr du révisionnisme ?
Faurisson était-il un crypto juif sioniste travaillant pour la hasbara ?
Post by K.
Mais alors, quel crédit scientifique accorder à quelqu'un qui serait
capable d'une telle mystification ?
Si tel était le cas Faurisson n'aurait pas connu de tels ennuis
judiciaires. Car il n'y a que la vérité qui dérange.
K.
2018-10-31 23:46:34 UTC
Permalink
Post by Yetsira
Post by K.
Vous admettez donc que cette "agression" pourrait être une opération
"false flag" montée par les négationnistes en accord avec la soi-disant
victime, dans le but d'attirer l'attention des médias sur sa personne et
de se poser en martyr du révisionnisme ?
Faurisson était-il un crypto juif sioniste travaillant pour la hasbara ?
Si vous étiez un peu plus subtil, vous remarqueriez que le propre des
antisémites, c'est de faire porter à ceux qu'ils haïssent le poids de
leurs propres turpitudes.

Ainsi en est-il de Dieudonné M'Bala M'Bala qui fait preuve d'une
remarquable ingéniosité pour mettre au point des montages financiers
destinés à échapper au fisc ou même à arnaquer ses propres fans, qui
consacre une grande partie de ses spectacles à mettre en scène sa propre
victimisation, mais ne perd jamais une occasion de rappeler que ce sont
les Juifs qui sont radins et pleurnichards.
Post by Yetsira
Post by K.
Mais alors, quel crédit scientifique accorder à quelqu'un qui serait
capable d'une telle mystification ?
Si tel était le cas Faurisson n'aurait pas connu de tels ennuis
judiciaires. Car il n'y a que la vérité qui dérange.
Si je fais courir la rumeur que vous êtes un pédophile ou un serial
killer, que je fabrique des preuves qui peuvent, en première analyse,
paraître authentiques, que je fais en sorte de diffuser ces
"informations" largement sur tous les médias possibles, en affirmant haut
et fort que c'est vrai et que tout le monde doit être au courant,
peut-être resterez-vous sans réaction.

Mais si vous réagissez en portant plainte pour diffamation, par exemple,
cela ne signifiera pas que vous tenez pour vraies les accusations qui ont
été lancées contre vous.
Loading...