Discussion:
Espagne 1936 (Avant Re: Croisade contre la 5G)
(trop ancien pour répondre)
Elephant Man
2020-02-23 09:25:26 UTC
Permalink
Tu fais aussi payer à tes gosses leur petit dej ?
Mais le petit déjeuner vient lui-même du supermarché où il en a payé les
ingrédients, ingrédients fabriqués par différents producteurs, notamment
des usines, qui ont acheté les matières premières, qui ont été cultivées
/ élevées / extraites par des gens payés pour. Donc si vous voulez
éviter l'argent il faut d'abord convaincre les plus modestes de bosser
pour rien, pas évident... Après il y a le problème des marges, il est
évident que le petit paysan gagne beaucoup moins que Leclerc, c'est
peut-être là qu'il faut agir.
Toute une partie de l'Aragon et du levant ont tenté de supprimer la
monnaie, ça a duré quelques mois, de juillet 36 à juillet 37.
Les collectivités ont été détruites militairement, et les anciens
propriétaires restaurés dans leurs "droits", par la colonne communiste
Lister.
Ah mais justement, tiens, parlons-en, le communisme suppose le partage des
richesses, très bien, mais que se passe-t-il avec les gens qui refusent
de partager ? On les déporte, on les tue ? On voit bien comment quelque
chose qui à la base avait l'air sympathique se transforme en une sorte de
dictature horrible.

Copie et suivi sur fr.soc.histoire, j'aime bien voyager :)
roaringriri
2020-02-23 10:35:21 UTC
Permalink
Post by Elephant Man
Tu fais aussi payer à tes gosses leur petit dej ?
Mais le petit déjeuner vient lui-même du supermarché où il en a payé
les ingrédients, ingrédients fabriqués par différents producteurs,
notamment des usines, qui ont acheté les matières premières, qui ont
été cultivées / élevées / extraites par des gens payés pour. Donc si
vous voulez éviter l'argent il faut d'abord convaincre les plus
modestes de bosser pour rien, pas évident... Après il y a le problème
des marges, il est évident que le petit paysan gagne beaucoup moins
que Leclerc, c'est peut-être là qu'il faut agir.
Toute une partie de l'Aragon et du levant ont tenté de supprimer la
monnaie, ça a duré quelques mois, de juillet 36 à juillet 37.
Les collectivités ont été détruites militairement, et les anciens
propriétaires restaurés dans leurs "droits", par la colonne communiste
Lister.
Ah mais justement, tiens, parlons-en, le communisme suppose le partage
des richesses, très bien, mais que se passe-t-il avec les gens qui
refusent de partager ? On les déporte, on les tue ? On voit bien comment
quelque chose qui à la base avait l'air sympathique se transforme en une
sorte de dictature horrible.
Copie et suivi sur fr.soc.histoire, j'aime bien voyager :)
Il est sur que tout accepter permet d'avoir moins d'ennuis d'ordre
esthétiques et moraux.
Tu viens juste d'affirmer que les bénéficiaires d'un système n'ont
aucune envie de devoir s'en passer.
C'est un bon début.
Au passage le communisme n'est pas le "partage des richesses", mais la
disponibilité gratuite du nécessaire, en échange, si possible, du seul
travail gratuit nécessaire à sa production (95% de ce que nous
produisons n'ayant aucun intérêt ça ne fait plus grand chose).
Si vous imaginez que ça permettrait d'avoir 3 voitures pour tout le
monde, devenez libéral, ce sera toujours un mensonge, mais partiellement
plus réaliste (certains en auront même 10).

Les collectivités en Espagne étaient la réaction contre un système
affameur, d'extrême pénurie pour quelques uns et d'opulence pour les autres.
Elles ont souvent été violentes, par ce qu'elles subissaient la violence
elles-mêmes, on ne compte plus les insurrections et les massacres,
d'ouvriers et de paysans, en Espagne à la fin du XIX eme et au début du
XX siècle.
Certains ont récolté ce qu'ils avaient semé.
Paradoxalement, le communisme libertaire n'est envisageable que dans une
société débarrassée de toute pénurie.
C'est d'ailleurs ça qui a permis à Marx et à ses descendants de
s'opposer à toute révolution communiste, au motif qu'il était impératif
de disposer d'un niveau "suffisant des forces productives", chose que
seul le Capitalisme était capable de mener à terme.
Le Capitalisme d'Etat, baptisé pour l'occasion "Socialisme", pour avoir
l'air moins con, était la seule et unique solution possible.
On a constaté le résultat.
Même pour les anarchistes, et Durruti en particulier, l'Espagne n'était
pas prête pour une Révolution Communiste.
Bizarrement, il la voyait plutôt survenir en France et pas en Espagne
(sa femme était française et devoir avoir un sacré tempérament).
Il avait semble-t-il sous estimé l'importance des forces réactionnaires
"de gauche", communistes et socialistes en France.
La Révolution est survenue uniquement en réaction au coup d'état, et
elle s'est terminée, écrasée par l'alliance entre les communistes et les
"démocrates", bien plus que par les fascistes, Espagnols, Italiens et
Allemands, juste là pour donner le coup de grâce.
Elephant Man
2020-02-23 10:49:14 UTC
Permalink
Post by roaringriri
Post by Elephant Man
Ah mais justement, tiens, parlons-en, le communisme suppose le partage
des richesses, très bien, mais que se passe-t-il avec les gens qui
refusent de partager ? On les déporte, on les tue ? On voit bien comment
quelque chose qui à la base avait l'air sympathique se transforme en une
sorte de dictature horrible.
Il est sur que tout accepter permet d'avoir moins d'ennuis d'ordre
esthétiques et moraux.
Je ne parle pas de tout accepter mais de réfléchir avant de décréter
quelque chose.
Post by roaringriri
Tu viens juste d'affirmer que les bénéficiaires d'un système n'ont
aucune envie de devoir s'en passer.
C'est un bon début.
C'est une évidence, presque une platitude :)
Post by roaringriri
Au passage le communisme n'est pas le "partage des richesses", mais la
disponibilité gratuite du nécessaire, en échange, si possible, du seul
travail gratuit nécessaire à sa production (95% de ce que nous
produisons n'ayant aucun intérêt ça ne fait plus grand chose).
Mais pourtant la dernière fois ça s'est terminé par un massacre,
pourquoi ?
Post by roaringriri
Si vous imaginez que ça permettrait d'avoir 3 voitures pour tout le
monde, devenez libéral, ce sera toujours un mensonge, mais partiellement
plus réaliste (certains en auront même 10).
Je n'ai aucune envie que tout le monde possède trois voitures, la
pollution engendrée par les voitures existantes est déjà assez énorme.
Post by roaringriri
Les collectivités en Espagne étaient la réaction contre un système
affameur, d'extrême pénurie pour quelques uns et d'opulence pour les autres.
Elles ont souvent été violentes, par ce qu'elles subissaient la violence
elles-mêmes, on ne compte plus les insurrections et les massacres,
d'ouvriers et de paysans, en Espagne à la fin du XIX eme et au début du
XX siècle.
Oui, mais c'est un cas particulier, et ça s'est mal terminé pour eux
aussi.
Post by roaringriri
Certains ont récolté ce qu'ils avaient semé.
Paradoxalement, le communisme libertaire n'est envisageable que dans une
société débarrassée de toute pénurie.
Alors c'est mort, nous consommons trois planètes par an, je crois. Enfin,
si on se base sur la consommation européenne, aux Etats-Unis c'est pire.
Post by roaringriri
C'est d'ailleurs ça qui a permis à Marx et à ses descendants de
s'opposer à toute révolution communiste, au motif qu'il était impératif
de disposer d'un niveau "suffisant des forces productives", chose que
seul le Capitalisme était capable de mener à terme.
Il l'est si on détruit la planète, or elle n'est pas infinie, donc au
final il ne l'est pas.
Post by roaringriri
Le Capitalisme d'Etat, baptisé pour l'occasion "Socialisme", pour avoir
l'air moins con, était la seule et unique solution possible.
On a constaté le résultat.
Les congés payés ? Les 35 heures ? La retraite à 60 ans ?
Post by roaringriri
Même pour les anarchistes, et Durruti en particulier, l'Espagne n'était
pas prête pour une Révolution Communiste.
Bizarrement, il la voyait plutôt survenir en France et pas en Espagne
(sa femme était française et devoir avoir un sacré tempérament).
Je ne connais pas ce monsieur, et encore moins sa femme.
Post by roaringriri
Il avait semble-t-il sous estimé l'importance des forces réactionnaires
"de gauche", communistes et socialistes en France.
Ah oui, vous vous placez où vous du coup ?
Post by roaringriri
La Révolution est survenue uniquement en réaction au coup d'état, et
elle s'est terminée, écrasée par l'alliance entre les communistes et les
"démocrates", bien plus que par les fascistes, Espagnols, Italiens et
Allemands, juste là pour donner le coup de grâce.
Franco a quand même bien été aidé militairement, surtout par
l'Allemagne qui en a fait une répétition de la guerre.

(Re suivi sur fse puisque visiblement fsh ne vous suffit pas.)
François Guillet
2020-02-25 18:25:40 UTC
Permalink
roaringriri a exposé le 23/02/2020 :
...
Post by roaringriri
Au passage le communisme n'est pas le "partage des richesses", mais la
disponibilité gratuite du nécessaire, en échange, si possible, du seul
travail gratuit nécessaire à sa production...
...

lol, quelle perle !
La négation complète de l'homme et ses motivations.

Pour avoir des "richesses" à partager, il faut d'abord les créer.
Pourquoi les gens bosseraient s'ils peuvent récolter leur part grâce au
partage ?
Pourquoi les gens bosseraient s'ils ne récoltent pas
proportionnnellement à leur travail ?
Evidemment le système est vicié à la base, et on a vu avec l'URSS que
pour l'appliquer, il fallait l'imposer par la force, le mensonge et la
propagande.

Pour générer le "travail gratuit nécessaire à sa production" que
personne ne s'enthousiasmait à fournir, la réponse communiste a été le
stakhanovisme en guise de motivation. Les communistes ont réussi à
faire pire que les capitalistes, et ont quand même échoué ! C'est le
lot de tous ceux qui nient la nature humaine en voulant la plier à
leurs utopies.
Herisson grognon
2020-02-25 22:37:35 UTC
Permalink
Post by François Guillet
...
Post by roaringriri
Au passage le communisme n'est pas le "partage des richesses", mais la
disponibilité gratuite du nécessaire, en échange, si possible, du seul
travail gratuit nécessaire à sa production...
...
lol, quelle perle !
La négation complète de l'homme et ses motivations.
Pour avoir des "richesses" à partager, il faut d'abord les créer.
Comment le premier capitaliste est-il arrivé à l'âge adulte qui lui a
permis d'accumuler ce qu'il a volé aux autres ? Si ce n'est pas par
solidarité et empathie que vous ne copnnaissez pas ?

Alain
Post by François Guillet
Pourquoi les gens bosseraient s'ils peuvent récolter leur part grâce au
partage ?
Pourquoi les gens bosseraient s'ils ne récoltent pas
proportionnnellement à leur travail ?
Evidemment le système est vicié à la base, et on a vu avec l'URSS que
pour l'appliquer, il fallait l'imposer par la force, le mensonge et la
propagande.
Pour générer le "travail gratuit nécessaire à sa production" que
personne ne s'enthousiasmait à fournir, la réponse communiste a été le
stakhanovisme en guise de motivation. Les communistes ont réussi à
faire pire que les capitalistes, et ont quand même échoué ! C'est le
lot de tous ceux qui nient la nature humaine en voulant la plier à
leurs utopies.
Duzz'
2020-02-26 07:17:46 UTC
Permalink
Post by Herisson grognon
Post by François Guillet
Pour avoir des "richesses" à partager, il faut d'abord les créer.
Comment le premier capitaliste est-il arrivé à l'âge adulte qui lui a
permis d'accumuler ce qu'il a volé aux autres ?
Vous qui étudiez ce sujet 40 heures par semaine et depuis 40 ans, vous
allez certainement nous dévoiler l'identité de ce premier capitaliste.
roaringriri
2020-02-26 04:43:15 UTC
Permalink
Post by François Guillet
...
Post by roaringriri
Au passage le communisme n'est pas le "partage des richesses", mais la
disponibilité gratuite du nécessaire, en échange, si possible, du seul
travail gratuit nécessaire à sa production...
...
lol, quelle perle !
La négation complète de l'homme et ses motivations.
Réponse du Winner Guillet.
Son vrai nom c'est Jeff Bezos.
Post by François Guillet
Pour avoir des "richesses" à partager, il faut d'abord les créer.
Pourquoi les gens bosseraient s'ils peuvent récolter leur part grâce au
partage ?
Oui pourquoi hein ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?
Post by François Guillet
Pourquoi les gens bosseraient s'ils ne récoltent pas
proportionnnellement à leur travail ?
Evidemment le système est vicié à la base, et on a vu avec l'URSS que
pour l'appliquer, il fallait l'imposer par la force, le mensonge et la
propagande.
On "partageait" en URSS ?
Et en Chine aussi ?
Mais c'est une vraie nouvelle ça, c'est fascinant.

Guillet va nous expliquer tout ça.
Post by François Guillet
Pour générer le "travail gratuit nécessaire à sa production" que
personne ne s'enthousiasmait à fournir, la réponse communiste a été le
stakhanovisme en guise de motivation. Les communistes ont réussi à faire
pire que les capitalistes, et ont quand même échoué ! C'est le lot de
tous ceux qui nient la nature humaine en voulant la plier à leurs utopies.
Du temps de Stakhanov, la motivation, n'était pas la rétribution, mais
la menace.
Et ça plaisait tellement aux USA, que l'URSS recevait la "clause de la
nation la plus favorisée" qu'elle conservera de 1937 à 1948.
Loading...